VANCE CYRUS (1917-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique américain. Avocat à New York, Cyrus Vance offre ses services au Parti démocrate en 1957. Sous les présidences de Kennedy et de Johnson, il exerce des fonctions ministérielles, notamment à la Défense. Dans ce cadre, il mène à bien de délicates négociations de paix. En 1977, Jimmy Carter, qui vient d'entrer à la Maison-Blanche, le nomme secrétaire d'État. Il démissionne quatre ans plus tard (avril 1980), en raison du désaccord qui l'oppose à Zbigniew Brzezinski, conseiller du président pour la sécurité nationale, sur la politique à adopter vis-à-vis de l'Iran. Carter ayant, contre l'avis de Vance, engagé une aventureuse opération de commando pour délivrer des otages américains retenus à Téhéran, le secrétaire d'État lui remet son portefeuille. Par la suite, il confirmera à plusieurs reprises ses talents de négociateur, en particulier dans les Balkans en 1992.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Classification

Autres références

«  VANCE CYRUS (1917-2002)  » est également traité dans :

BRZEZINSKI ZBIGNIEW (1928-2017)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 609 mots
  •  • 1 média

Politologue américain, spécialiste des relations internationales des États-Unis, Zbigniew Brzezinski fut le conseiller à la sécurité nationale du président Jimmy Carter de 1977 à 1981. Zbigniew Kazimierz Brzezinski est né le 28 mars 1928 à Varsovie (Pologne). Son père, membre éminent du gouvernement polonais, est nommé ambassadeur au Canada en 1938. Lorsque les communistes, soutenus par les Soviét […] Lire la suite

Pour citer l’article

« VANCE CYRUS - (1917-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cyrus-vance/