CROTALES, musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Instrument à percussion composé de deux petites plaques métalliques ou claquettes frappées l'une contre l'autre. Le krotalon de la Grèce antique puis le crotalum de Rome étaient une paire de cymbales à doigts, c'est-à-dire des coquilles en bois ou en métal tenues dans une seule main et manipulées comme des castagnettes, mais sans doute pas aussi rapidement. Ces instruments servaient à accompagner la danse et étaient presque exclusivement joués par des femmes. Dans les temps anciens, on a également utilisé des cymbales en forme de petites soucoupes attachées à des poignées ou munies de courroies en cuir. La découverte de cymbales à doigts dans des tombes de l'Égypte antique a inspiré Claude Debussy et Maurice Ravel, qui ont inclus ces instruments dans des partitions réclamant une couleur sonore asiatique ou antique.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Classification

Autres références

«  CROTALES, musique  » est également traité dans :

CYMBALES

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 324 mots
  •  • 4 médias

Instrument de percussion, idiophone, à plaques, normalement à son indéterminé. Chez les Grecs, les Romains et au Moyen Âge, les cymbales étaient constituées de deux coquilles de bronze (il y en eut aussi en bois) que l'on entrechoquait en les tenant en leur centre par une poignée de cuir. Les cymbales antiques ( crotales ) sont petites et épaisses ; elles existent aussi aujourd'hui en claviers ch […] Lire la suite

Pour citer l’article

« CROTALES, musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/crotales-musique/