DOXIADIS CONSTANTINOS APOSTOLOS (1913-1975)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'architecte-ingénieur Doxiadis, inventeur de l'ékistique, est né à Athènes. Diplômé en 1935 de l'université technique d'Athènes, il obtient en 1936 le titre d'ingénieur à l'université de Berlin-Charlottenburg. En 1937, on le nomme directeur du Bureau d'études urbaines du « grand Athènes ». Deux ans plus tard, il dirige le Service spécial d'urbanisme et de planification régionale au ministère des Travaux publics (1939-1945), et enseigne à l'université technique d'Athènes (1939-1943). Durant cette période de conflits, il est chef du groupe de résistance Hephaestos, puis capitaine de l'armée hellénique lors de la libération de la Grèce. Doxiadis devient, en 1945, coordinateur du programme de reconstruction et secrétaire d'État permanent à la Coordination (1948-1951). Pour les problèmes de reconstruction, il représente la Grèce en France, en Angleterre et aux États-Unis, à la Conférence de la paix (1945), à la Conférence internationale du logement, de la planification et de la reconstruction à Genève (1947), ainsi qu'au comité de l'Habitat, de la Construction et de la Planification aux Nations unies (1963 et 1964).

En 1951, il fonde à Athènes la société Doxiadis Associés, conseillers en développement et en ékistique. Cette nouvelle activité, en gestation depuis 1946, date de publication d'Ekistic Analysis (du grec oikos, maison, et oikizo, s'établir), se définit comme une science de l'habitat et des établissements humains, qui met l'accent sur les influences réciproques de l'homme et de son milieu. Son but est d'associer dans une élaboration théorique et une pratique communes l'architecte, l'ingénieur, l'urbaniste, mais aussi le sociologue, l'économiste, l'administrateur, le géographe et le mathématicien. Cherchant à créer une méthode universelle de planification de l'espace, l'ékistique se situe dans le courant de pensée des C.I.A.M. (Congrès internationaux d'architecture moderne de 1928 à 1956) — congrès auxquels ont pris part Walter Gropius, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel RAYNAUD, « DOXIADIS CONSTANTINOS APOSTOLOS - (1913-1975) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/constantinos-apostolos-doxiadis/