CASABLANCA CONFÉRENCE DE (1943)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Conférence de Casablanca, 1943

Conférence de Casablanca, 1943
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le général Giraud

Le général Giraud
Crédits : Hulton Getty

photographie


Conférence réunissant Roosevelt et Churchill, du 14 au 24 janvier 1943, dans une villa d'Anfa à huit kilomètres de Casablanca. Ces derniers auraient souhaité une rencontre à trois, mais Staline déclina l'invitation. Ils prirent un certain nombre de décisions d'ordre militaire, rendues urgentes par le succès du débarquement en Afrique du Nord : l'organisation de la conquête de la Sicile et des opérations en Méditerranée. Une tentative pour régler le conflit Giraud-de Gaulle échoua. L'importance politique essentielle de la conférence résida dans l'énoncé par Roosevelt du principe de la reddition inconditionnelle de l'Allemagne, de l'Italie et du Japon. Churchill, prévenu, mais en termes, semble-t-il, assez vagues, en accepta le principe malgré certaines réticences concernant en particulier l'Italie. Le but de Roosevelt était d'éviter de se lier par des conditions d'armistice (en raison du mauvais souvenir que laissait l'expérience des quatorze points de Wilson de 1918) et de convaincre les Soviétiques que les Occidentaux ne recherchaient pas une paix séparée avec l'Axe.

Conférence de Casablanca, 1943

Conférence de Casablanca, 1943

photographie

La conférence de Casablanca (Maroc) réunit, du 14 au 24 janvier 1943, le président américain Franklin D. Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill afin d'organiser les opérations militaires en Méditerranée. Le conflit entre les généraux français Charles de Gaulle et... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le général Giraud

Le général Giraud

photographie

Le général français Henri Giraud (1879-1949), coprésident du Comité français de Libération nationale (C.F.L.N.), passe en revue, à Londres, le 21 juillet 1943, une garde d'honneur composée de soldats français. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Georges-Henri SOUTOU

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CASABLANCA CONFÉRENCE DE (1943)  » est également traité dans :

GAULLE CHARLES DE (1890-1970)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 7 636 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « De Londres à Paris »  : […] Des mois durant, il est Charles-le-Seul, dans ce Londres d'où partent plus d'officiels français qu'il n'y en arrive. La destruction de la flotte française mouillée dans la rade de Mers el-Kébir, le 3 juillet, bien que de Gaulle ait su exprimer dignement « la douleur et la colère » du peuple français, accroît encore les amertumes et les méfiances. Il faudra bâtir la France libre avec des capitaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-gaulle/#i_25327

Pour citer l’article

Georges-Henri SOUTOU, « CASABLANCA CONFÉRENCE DE (1943) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-casablanca/