Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CODE QR

Le code QR (abréviation de Quick Response), appelé aussi QR code, est un type de code à barres (ou code-barres). Constitué de petits carrés généralement noirs et blancs, il est l’aboutissement de recherches menées depuis les années 1940 dans le domaine de l’identification automatique. Ainsi, du premier code à barres, l’œil de bœuf (constitué en fait de cercles concentriques) créé en 1949 par Norman Joseph Woodland et Bernard Silver, au code QR inventé en 1994, on peut retracer l’histoire de cette technologie. Les caractéristiques techniques du code QR en font sans doute le code à barres ultime, le dernier d’une série de quelque 250 symbologies (représentations graphiques de chiffres ou de lettres pour l’identification automatique) inventées au cours de la seconde moitié du xxe siècle. Son usage, de la chaîne de montage au téléphone mobile, illustre la banalisation d’une technologie devenue omniprésente dans la vie professionnelle et privée de l’homme du xxie siècle. Mais son avenir est déjà scellé à moyen terme, comme celui de tous les autres codes à barres, du fait de l’émergence de l’identification par radiofréquence, souvent désignée par le sigle RFID (radio frequency identification). En effet, la technologie optique (par rayon laser ou caméra) permettant de déchiffrer les codes à barres impose de les avoir en « ligne de mire ». Cette contrainte nécessite en effet une manipulation des objets à identifier pour les présenter correctement un par un devant le lecteur, ce qui empêche la lecture d’objets en vrac.

Le code QR : plus de contenus dans moins d’espace

Masahiro Hara, inventeur du code QR - crédits : Business Wire

Masahiro Hara, inventeur du code QR

L’évolution technologique du code à barres a été guidée par un seul principe : encoder le plus possible d’informations dans la plus petite surface possible. C’est ainsi qu’après les codes à une dimension, dits linéaires (représentés par une série de lignes parallèles d’épaisseur variable), puis les codes empilés (stacked codes), les travaux des inventeurs de l’identification automatique ont abouti aux codes matriciels qui sont des codes à deux dimensions (2D). Cette famille de codes 2D est importante puisqu’elle compte plus de cinquante symbologies différentes. Le code QR est le plus connu de ces codes 2D. Il a été inventé en 1994 par Masahiro Hara pour la société japonaise Denso Wave, une filiale du groupe automobile Toyota. Il s’agissait alors de développer un code facile à lire pour le suivi des pièces détachées. Cette facilité de lecture s’appuie sur des marques de positionnement sur au moins trois des coins du code. Les spécifications techniques ont été brevetées en 1994. Dans les premières années d’exploitation, ce dépôt de brevet a été un obstacle à son adoption. En effet, les entreprises étaient réticentes à utiliser une technologie sur laquelle pesait la menace de devoir payer des droits d’utilisation. La société Denso Wave l’a compris assez vite et a entrepris une démarche de reconnaissance officielle, auprès de l’Organisation internationale de normalisation (ISO, International Organization for Standardization) et la Commission électrotechnique internationale (IEC, International Electrotechnical Commission) , qu’elle a obtenue en juin 2000 sous le nom ISO/IEC 18004. Pour la normalisation de son code, Denso Wave s’est engagée à ne jamais exercer son droit de propriété intellectuelle.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Masahiro Hara, inventeur du code QR - crédits : Business Wire

Masahiro Hara, inventeur du code QR

Code QR - crédits : Encyclopædia Universalis France

Code QR

Voir aussi