HELLER CLEMENS (1917-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chercheur international en sciences sociales. Naturalisé américain, ayant mené l'essentiel de sa carrière en France, ce fils d'un éditeur viennois grandit dans un milieu d'intellectuels et d'artistes. En 1937, l'approche du péril hitlérien l'incite à poursuivre ses études d'histoire aux États-Unis, où il acquiert la nationalité américaine. La paix revenue en 1945, il se voue à la reconstruction intellectuelle de l'Europe. Cofondateur du séminaire d'études américaines de Salzbourg, il y instaure un réseau et une dynamique d'échange d'idées sans pareil. Au milieu du siècle, Heller s'associe à Lucien Febvre et Fernand Braudel, animateurs à Paris de la toute nouvelle VIe section de l'École pratique des hautes études, dans laquelle il introduit une ouverture internationale inédite. Chargé dans ce cadre du développement des aires culturelles, il y fait entrer des talents de toutes origines. Dans les années 1960, il pousse à la rupture avec l'E.P.H.E. et à la création de la Maison des sciences de l'homme, dont il devient administrateur adjoint, puis administrateur de 1985 à 1992.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HELLER CLEMENS - (1917-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clemens-heller/