BLOOM CLAIRE (1931- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Actrice shakespearienne anglaise, née le 15 février 1931 à Londres.

Claire Bloom (née Blume) étudie l’art dramatique à la Guildhall School of Music and Drama de Londres. À quatorze ans, elle passe l’audition pour le rôle de Juliette avec la troupe du Shakespeare Memorial Theatre (qui deviendra le Royal Shakespeare Theatre), à Stratford-upon-Avon. En 1948, avec la même compagnie, elle obtient les rôles d’Ophélie dans Hamlet, de Blanche dans King John (Le Roi Jean) et de Perdita dans A Winter’s Tale (Le Conte d’hiver). En 1952, l’un de ses premiers rôles au cinéma, celui de la danseuse de Limelight (Les Feux de la rampe), de et avec Charles Chaplin, lui vaut des critiques unanimes. Elle rejoint ensuite la troupe de l’Old Vic (1952-1953), tout en poursuivant sa carrière cinématographique. Parmi ses plus grandes apparitions à l’écran citons Richard III (1955), The Spy who came in from the cold (1965, L’Espion qui venait du froid), Charly (1968) et Crimes and Misdemeanors (1989, Crimes et délits). Elle continue de tourner pour le cinéma et la télévision. Son autobiographie, Limelight and After (« Après les feux de la rampe »), est parue en 1982.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  BLOOM CLAIRE (1931- )  » est également traité dans :

ROTH PHILIP (1933-2018)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 808 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Zuckerman et ses ombres »  : […] Une digue a cédé. Une parole extravagante déferle dans le scabreux monologue célinien de « Radio Days » (1970), puis dans un pamphlet au vitriol contre Richard Nixon et son « gang » ( Tricard Dixon et ses copains , 1971), accusés d'avoir fait main basse sur la Maison-Blanche et sur le pays. Se souvenant du legs démocrate de sa famille, Roth parodie jusqu'à l'absurde la tartuferie de la rhétorique […] Lire la suite

Pour citer l’article

« BLOOM CLAIRE (1931- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claire-bloom/