CHOUETTE ET HIBOU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rapaces nocturnes aux grands yeux ronds, au vol silencieux, vivant surtout dans les zones boisées du monde entier. Classe : Oiseaux ; ordre : Strigiformes ; famille : Strigidés et Tytonidés.

L'ordre des Strigiformes se répartit en deux familles : celle des Tytonidés, qui regroupe quinze espèces d'effraies, et celle des Strigidés, qui est représentée par cent soixante-douze espèces de chouettes et de hiboux. Ces rapaces, nocturnes, se rencontrent sur tous les continents, à l'exception de l'Antarctique, fréquentant des milieux aussi variés que les bois, les forêts, les déserts, les marais ou la toundra. Leur taille varie de 12 à 71 centimètres pour un poids oscillant entre 40 grammes, pour la chouette elfe (Micrathene whitneyi) et la chevêchette naine (Glaucidium minutissimum), et 3,3 kg pour le grand duc d'Europe (Bubo bubo). Les Strigiformes présentent les caractéristiques suivantes : une grosse tête très mobile, une face ronde chez les Strigidés ou en forme de cœur chez les Tytonidés, un bec court et crochu, de gros yeux ronds – de couleur noire, orange ou jaune – entourés de plumes formant des disques faciaux, des serres très développées utilisées pour tuer les proies, un plumage cryptique (permettant de se fondre dans leur milieu) qui est identique chez le mâle et la femelle et dont la constitution permet un vol silencieux. Les espèces de chouettes se distinguent de celles des hiboux par la présence, chez ces derniers, d'aigrettes, plumes flexibles ayant un rôle dans la communication visuelle, sur la tête. Les rapaces nocturnes communiquent par des ululements soit pour marquer leur territoire, soit pour attirer les femelles.

Les chouettes et les hiboux chassent surtout la nuit, en terrain découvert, repérant leur proie à la vue (leur champ de vision est très large) et à l'ouïe (les ouvertures des oreilles étant asymétriques, ils localisent les sons avec précision). Certains – comme l'harfang des neiges (Nyctea scandiaca), qui est adapté à la toundra et aux longues périodes de jour boréal – peuvent aussi chasser en pleine lu [...]

Harfang

Harfang

Photographie

Le harfang des neiges (Nictea scandiaca), chouette boréale. 

Crédits : Darrell Gulin/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargée de la valorisation scientifique du département des jardins botaniques et zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle

Classification

Pour citer l’article

Emmanuelle GOIX, « CHOUETTE ET HIBOU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chouette-et-hibou/