RIGOULOT CHARLES (1903-1962)

Charles Rigoulot est né le 3 novembre 1903, dans la banlieue parisienne. Champion olympique des poids mi-lourds en 1924, succédant à son compatriote Ernest Cadine, cet haltérophile français fut l'une des figures hautes en couleur de l'entre-deux-guerres. Passé professionnel en 1925, il fut surnommé l'« Homme le plus fort du monde », et ses tours de force firent le bonheur du Tout-Paris. Ayant établi plus de cinquante records du monde, il mit un terme à sa carrière en 1931, en raison d'une blessure. Par la suite, Charles Rigoulot s'illustrera en remportant le Bol d'or automobile en 1937. Il sera également l'un des promoteurs du catch en France.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  RIGOULOT CHARLES (1903-1962)  » est également traité dans :

JEUX OLYMPIQUES

  • Écrit par 
  • Jean DURRY, 
  • Pierre LAGRUE, 
  • Alain LUNZENFICHTER
  • , Universalis
  •  • 15 081 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « 1924. Paris »  : […] Les Jeux reviennent à Paris, selon la volonté de Coubertin. Un stade de 60 000 places est construit à Colombes, la piscine des Tourelles est creusée porte des Lilas. Pour la première fois, un village des athlètes est intégré au complexe olympique. Autre innovation : quelques épreuves sont retransmises par la TSF. Du 4 mai au 27 juillet, 3 092 sportifs (dont 136 femmes), représentant 44 pays, parti […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « RIGOULOT CHARLES - (1903-1962) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-rigoulot/