CHOISEUL-PRASLIN CHARLES duc de (1805-1847)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'un pair de France, élu député de Melun en Seine-et-Marne en mars 1839 par les conservateurs, Charles de Choiseul-Praslin est nommé en 1845 pair de France. Chevalier d'honneur de la duchesse d'Orléans, apparenté à toute la plus haute aristocratie orléaniste, il est un des principaux instruments de la crise morale qui déconsidère les catégories dirigeantes à la fin de la monarchie de Juillet. Marié en 1824 à la fille du maréchal Sébastiani, il en a dix enfants. Mais la duchesse est malade, et la mésentente devient complète dans le ménage à partir de 1837 ; le duc prend en 1841 pour maîtresse une gouvernante de ses enfants, Mlle Deluzy-Desportes. Menacé peut-être de séparation par la duchesse, il l'aurait assassinée le 17 août 1847, dans l'hôtel Sébastiani, rue du Faubourg-Saint-Honoré. Rapidement soupçonné, il est placé sous surveillance ; le 19 août, une ordonnance royale convoque la cour de Paris. Transféré au Luxembourg, le 21 août, le duc s'empoisonne le 24 août pour ne pas subir le déshonneur d'un procès et d'une condamnation. L'opinion croit que le gouvernement a favorisé le suicide et, en dépit de la publicité donnée à l'empoisonnement et à l'autopsie pratiquée, le bruit se répand que le duc s'est peut-être enfui à Londres. Cet assassinat s'ajoute à une série de scandales ou de procès atteignant des grandes familles ou des dignitaires du régime de Juillet.

—  André Jean TUDESQ

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHOISEUL-PRASLIN CHARLES duc de (1805-1847)  » est également traité dans :

JUILLET MONARCHIE DE

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 8 485 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'usure du système politique »  : […] Les élections d'août 1846, survenues après une période de prospérité, ont vu se diviser l'opinion en deux tendances : d'un côté, les conservateurs ministériels ont bénéficié de l'atout que représentait le développement des affaires aux yeux de la bourgeoisie de province et ont profité aussi des pressions administratives, si bien que ces candidats sont souvent des fonctionnaires ; d'un autre côté, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monarchie-de-juillet/#i_21306

Pour citer l’article

André Jean TUDESQ, « CHOISEUL-PRASLIN CHARLES duc de (1805-1847) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-choiseul-praslin/