CHANCRELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La chancrelle, ou chancre mou, est provoquée par le bacille de Ducrey (1889). Assez fréquente en Asie et en Afrique, cette maladie persiste à l'état endémique dans certains pays, ce qui fait toujours craindre sa recrudescence. Après une période d'incubation de deux à cinq jours, parfois de dix à quinze jours, une petite papule rouge se développe généralement au niveau du sillon balano-préputial chez l'homme, au niveau d'une grande lèvre chez la femme, devient rapidement une pustule et s'ulcère. Habituellement, le malade vient consulter lorsque le chancre est au stade d'ulcération. Le chancre, très souvent chez l'homme, plus rarement chez la femme, s'accompagne d'adénopathies (ganglions inflammatoires douloureux). Il faut prêter attention au chancre mixte (associant bacilles de Ducrey et tréponèmes). L'examen clinique ne doit pas méconnaître une syphilis. Il faut donc répéter les prises de sang de contrôle.

—  André SIBOULET

Écrit par :

  • : chef de consultation à l'hôpital Saint-Louis, ancien directeur de l'Institut Alfred-Fournier

Classification


Autres références

«  CHANCRELLE  » est également traité dans :

CHANCRES

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 435 mots
  •  • 1 média

Désignation traditionnelle de certaines ulcérations cutanées ou muqueuses qui accompagnent l'inoculation de certains microbes : tréponème de la syphilis, bacille de Ducrey, bacille de Koch . Le chancre syphilitique survient trois semaines après la contagion. Sur les muqueuses, il est classiquement indolore ; arrondi, de niveau avec la muqueuse, propre, vernissé, il repose sur une base indurée. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chancres/#i_43276

Pour citer l’article

André SIBOULET, « CHANCRELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chancrelle/