CENTENAIRE D'HERGÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La bande dessinée a succombé à la mode des célébrations d'anniversaire, ce qui est sans doute l'un des signes qu'elle est devenue un moyen d'expression comme les autres. Dès lors, il n'est pas surprenant qu'Hergé, qui aurait eu cent ans le 22 mai 2007, ait fait l'objet de nombreuses manifestations commémoratives.

Hergé

Hergé

photographie

Georges Remi, dit Hergé, travaillant au vingt-troisième album de Tintin, Tintin et les Picaros

Crédits : Dannau Wim/Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

La plus marquante de celles-ci fut l'exposition qui s'est tenue au Centre Georges-Pompidou à Paris du 20 décembre 2006 au 19 février 2007, parce que les œuvres exposées étaient d'un intérêt exceptionnel. Le public put notamment voir l'ensemble des planches originales de la première version, en noir et blanc, du Lotus Bleu, réalisées en 1934-1935, période où le graphisme d'Hergé arrivait à maturité. D'autres expositions se sont tenues dans le monde, notamment à Bruxelles, Ostende, Stockholm et Québec.

Les commémorations bédéphiliques sont souvent l'occasion de prolongements philatéliques. En France, six timbres à l'effigie des principaux personnages d'Hergé furent mis en circulation. Quant à la Belgique, elle émit vingt-cinq timbres reproduisant les vingt-quatre couvertures des albums de Tintin, dans des langues différentes, ainsi qu'une vignette reprenant une photographie d'Hergé.

La quasi-totalité de la presse francophone se fit l'écho de ce centenaire, lui réservant souvent une place inattendue : c'est ainsi que l'hebdomadaire Pèlerin du 17 mai 2007 a consacré à Tintin sa couverture et seize pages intérieures. En outre, une dizaine d'ouvrages sont venus s'ajouter à la liste, déjà fort longue, des livres consacrés à Hergé ou à son œuvre. Le plus attendu fut celui de Philippe Goddin, une relation très précise de la vie d'Hergé (Hergé, lignes de vie, Moulinsart, 2007), qui venait après deux autres sommes biographiques, la première due à Pierre Assouline (Hergé, Plon, 1996), qui avait insisté sur la période de l'Occupation et ses conséquences, la deuxième à Benoît Peeters (Hergé fils de Tintin, Flammarion, 2002), qui avait su faire brillamment le lien entre l'homme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Dominique PETITFAUX, « CENTENAIRE D'HERGÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/centenaire-d-herge/