CARUS, Pascal QuignardFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pascal Quignard (né en 1948) signa, avec Carus (1979), son premier roman. Mais il était déjà l'auteur de trois essais : L'Être du balbutiement (à propos de Sacher Masoch, 1969), La Parole de la Délie (à propos de Maurice Scève, 1974), et Michel Deguy (1975), et d'un récit, Le Lecteur (1976).

Pascal Quignard, l'affirmation d'une exigence littéraire

Pascal Quignard, l'affirmation d'une exigence littéraire

Photographie

L'Antiquité latine, Port-Royal, la littérature chinoise: autant de mondes qui viennent confluer dans l'œuvre de Pascal Quignard, où fiction et méditation se confondent. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  CARUS, Pascal Quignard  » est également traité dans :

QUIGNARD PASCAL (1948- )

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 2 584 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des romans palimpsestes »  : […] Les personnages de son roman Carus (1979, prix des critiques) ressemblent aux premiers lecteurs de Pascal Quignard : autour de A., musicien en proie à la mélancolie, un grammairien, un bibliophile, un rhéteur, une psychanalyste se retrouvent, font de la musique, échangent des propos sur l'amitié et le langage. Situé également au cœur du xx e  siècle, le Salon du Wurtemberg (1986) ouvre à un plai […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves LAPLACE, « CARUS, Pascal Quignard - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carus/