PEDERSEN CARL-HENNING (1913-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste peintre danois. Né le 23 septembre 1913 à Copenhague, Carl-Henning Pedersen est avec son ami Asger Jorn l'une des figures majeures de l'éphémère (1948-1951) mais non moins influent groupe Cobra (Copenhague, Bruxelles et Amsterdam) qui propose un art fondé sur la liberté, l'imagination et la spontanéité.

Issu d'une famille appartenant à la classe ouvrière, Carl-Henning Pedersen commence à peindre en autodidacte à partir de 1933. Il participe à la revue Linien, entre surréalisme et abstraction. À son retour d'un voyage à Paris, il visite en 1939 l'exposition d'« art dégénéré » présentée à Francfort et organisée par le pouvoir nazi. Les œuvres qui s'y trouvent rassemblées vont décider de sa nouvelle orientation artistique. De 1941 à 1943, il participe à la revue Helhester, puis expose avec Cobra certaines de ses œuvres aux couleurs vives. L'univers singulier et onirique de ses œuvres est traversé par des figures fantasmagoriques récurrentes, qui évoquent des chevaux, des oiseaux, des yeux, des soleils, des lunes et des châteaux (Paysage étoilé, 1951, Musées royaux des beaux-arts de Belgique, Bruxelles ; Le Navire rouge, 1967, musée d'Art moderne d'Aalberg, Danemark). Au début des années 1970, lorsque Copenhague refuse sa proposition de céder quelque trois mille dessins, peintures et sculptures en raison de l'absence de lieu susceptible d'abriter une telle collection, la ville d'Herning accepte de construire un musée pour accueillir ce patrimoine artistique. Le musée Carl-Henning Pedersen et Else Alfelt (1910-1974), consacré à l'œuvre de l'artiste et de sa première femme, également membre du groupe Cobra, est inauguré à Herning en 1976, deux ans après la mort d'Else Alfelt. En 1983, certaines de ses œuvres sont présentées lors de l'exposition Cobra 1948-1951 au musée d'Art moderne de la ville de Paris. En janvier 2007, Pedersen et sa deuxième épouse donnent trente-cinq toiles au musée des Beaux-Arts du Danemark, le Statens Museum for Kunst. Carl-Henning Pedersen s'éteint peu de temps après, le 20 février 2007, à Copenhague.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PEDERSEN CARL-HENNING - (1913-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-henning-pedersen/