CALIFAT OMEYYADE DE CORDOUE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

929 Proclamation du califat omeyyade de Cordoue.

936 Les travaux pour la construction de la ville palatiale de Madīnat al-Zahra' débutent.

947 Premières émissions monétaires califales (dinars d'or) à Madīnat al-Zahra'.

961 Al-Hakam II succède à son père à la tête du califat.

976 Mort d'Al-Hakam II. Minorité de Hisham II.

978 Ibn Abī ‘Āmir est nommé chambellan (hādjib) du calife. Il exerce la réalité du pouvoir.

978-980 Construction de la cité princière de Mad̄inat al-Zahīra à l'ouest de Cordoue.

980 La souveraineté omeyyade s'étend à Sidjilmasa (Maroc) : un chef berbère s'empare de la ville et prête allégeance au calife de Cordoue.

981 Le chambellan amiride prend le surnom d'al-Mansūr : le « victorieux » (Almanzor pour les chrétiens). Il s'installe à Madināt al-Zahīra’.

985-988 Conquête de Barcelone, de Coimbra et de León.

997 Sac de Saint-Jacques-de-Compostelle.

1002 Mort d'Al-Mansūr. Son fils al-Muzaffar lui succède comme chambellan du calife Hisham II en exerçant lui aussi la réalité du pouvoir.

1008 Mort d'al-Muzaffar. Un autre fils d'Al-Mansūr lui succède, ‘Abd al-Rahmān Sanchuelo.

1009 Le chambellan Sanchuelo se fait proclamer héritier présomptif du calife Hishām II, ce qui déclenche la « révolution de Cordoue ». Sanchuelo est assassiné, Hishām II abdique.

1009-1031 Crise du califat et guerre civile en Andalus.

1031 Les notables de Cordoue chassent le calife Hishām III (1027-1031) et décident de ne pas le remplacer.

—  Pascal BURESI

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pascal BURESI, « CALIFAT OMEYYADE DE CORDOUE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/califat-omeyyade-de-cordoue-reperes-chronologiques/