NICKLAUS JACK (1940- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 21 janvier 1940 à Columbus (Ohio), Jack Nicklaus possède l'un des plus beaux palmarès de l'histoire du golf. Champion amateur des États-Unis en 1959, il devient, en 1962, le plus jeune vainqueur d'un des quatre tournois du Grand Chelem, en s'imposant lors de l'U.S. Open. Dès lors, les titres vont se succéder : Jack Nicklaus remporte trois nouvelles fois l'U.S. Open (1966, 1967, 1972), le British Open à trois reprises (1966, 1970, 1978), cinq fois l'U.S.P.G.A. (1963, 1971, 1973, 1978, 1980) et six fois le Masters (1963, 1965, 1966, 1972, 1975, 1986), grâce à un drive puissant et à une solidité psychique hors du commun qui lui permet de réussir sans états d'âme les putts dans les moments cruciaux. Jack Nicklaus a remporté soixante-treize tournois sur le circuit de la Professional Golfers' Association (P.G.A.).

Jack Nicklaus, 1973

Jack Nicklaus, 1973

photographie

Jack Nicklaus durant la Ryder Cup en 1973. Le golfeur américain remporta dix-huit tournois du Grand Chelem, de 1962 à 1986. 

Crédits : Allsport/ Getty

Afficher

Jack Nicklaus rédige également de nombreux ouvrages sur la technique du golf qui font autorité. Parfait connaisseur de tous les éléments qui font la qualité d'un parcours, il est aussi un des architectes de terrains de golf les plus appréciés et les plus sollicités. Ses victoires et ses activités annexes ont permis à Jack Nicklaus d'amasser une fortune considérable.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « NICKLAUS JACK (1940- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-nicklaus/