LAMA BERNARD (1963- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le footballeur français de souche guyanaise Bernard Lama, gardien de but, obtient la plupart de ses titres avec le Paris-Saint-Germain. Avec le club de la capitale, il est champion de France en 1994, vainqueur de la Coupe de France en 1993 et en 1995, et remporte la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1996.

En équipe de France, il fait ses débuts le 17 février 1993 face à Israël, succédant à Bruno Martini. Il est demi-finaliste du Championnat d'Europe des nations en 1996. Pour la Coupe du monde 1998, Aimé Jacquet lui préfère Fabien Barthez comme titulaire, et les rapports entre les deux gardiens français se tendent. En 2000, Bernard Lama est de nouveau la « doublure » de Fabien Barthez lors de l'Euro remporté par l'équipe de France. Le 1er septembre 2000, Bernard Lama dispute face à l'Angleterre sa quarante-cinquième rencontre internationale. Bien qu'il eût manifesté le désir de poursuivre sa carrière, on lui rend le même hommage qu'à Didier Deschamps et Laurent Blanc, qui ont annoncé leur retraite internationale. Une manière peu élégante de le pousser vers la sortie.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Les derniers événements

France – Chine. Visite en Chine du président Nicolas Sarkozy et visite en France du dalaï-lama. 6-22 août 2008

» faite par les autorités chinoises au sujet des droits des Tibétains et confie la « déception » que lui inspirent les pourparlers avec Pékin. Le 22, le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner et l'épouse du chef de l'État, Carla Bruni-Sarkozy, rencontrent le dalaï-lama lors de l'inauguration par celui-ci d'un temple bouddhiste à Roqueredonde (Hérault). […] Lire la suite

Chine – France. Tensions à l'approche des jeux Olympiques de Pékin. 9-29 juillet 2008

. [...] Le dalaï-lama est non seulement un chef religieux, mais aussi et surtout quelqu'un qui a des activités séparatistes et qui dirige un gouvernement en exil ». L'ambassadeur maintient sa position après avoir été reçu par Bernard Kouchner. Le 16, Pékin annonce le démantèlement de plusieurs […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LAMA BERNARD (1963- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-lama/