LÉVY BENNY (1945-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Philosophe français. Benny Lévy quitte à onze ans l'Égypte pour la Belgique, puis se fixe à Paris. Il adhère en 1963 à l'Union des étudiants communistes (U.E.C.). Reçu à l'École normale supérieure, il rencontre Louis Althusser, et devient, sous le pseudonyme de Pierre Victor, le chef de file de la Gauche prolétarienne. Jean-Paul Sartre l'embauche comme secrétaire personnel en 1974 et écrit avec lui des entretiens sous le titre On a raison de se révolter. Vers la fin des années 1970, il lit l'œuvre de Lévinas et décide d'apprendre l'hébreu. Il passe alors du statut de « juif imaginaire » à celui de juif réel, le cheminement de cette conversion étant rapporté dans deux livres : Le Nom de l'homme (1984) et L'Espoir maintenant (1980). Au milieu des années 1990, il s'installe à Jérusalem et fonde avec Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut en 2000 l'Institut d'études lévinassiennes. Son dernier livre, Être juif, publié en 2003, revient sur la question de l'origine du Mal.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LÉVY BENNY - (1945-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/benny-levy/