QUÉBEC BATAILLE DE (13 sept. 1759)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bataille décisive de la guerre de Sept Ans, sur son théâtre d'Amérique du Nord, au terme de laquelle les Britanniques, placés sous le commandement du major général James Wolfe, vainquirent les Français, placés sous le commandement du marquis de Montcalm.

Après la chute de Louisbourg, dans l'île du Cap Breton, en 1758, Québec devint la principale cible des Britanniques. Le mois de juin 1759, le jeune Wolfe prit la tête d'une force britannique de deux cent cinquante navires qui transportaient huit mille cinq cents soldats de métier et leur fit occuper des positions stratégiques sur le Saint-Laurent. Québec, qui est protégé par de hautes falaises escarpées, résista à un siège de deux mois mené sur terre et sur mer. Mais Wolfe découvrit un étroit chemin caché par lequel il fit débarquer en secret plus de quatre mille hommes le soir du 12 septembre. Il provoqua la confrontation dans les plaines d'Abraham le lendemain. Les défenseurs français furent mis en déroute dans la bataille ; les deux commandants y périrent. Cette bataille entraîna la chute de Montréal l'année suivante et la victoire finale britannique.

Montcalm

Montcalm

photographie

Louis Joseph de Montcalm De Saint-Véran (1712-1759), mortellement blessé par les troupes anglaises devant Québec, lors de la bataille des plaines d'Abraham. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« QUÉBEC BATAILLE DE (13 sept. 1759) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-quebec/