BAR HEBRAEUS IBN AL-‘IBRĪ dit (1225-1286)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur chrétien monophysite d'ascendance juive, Abū l-Faradj al-‘Ibrī, devenu célèbre sous le pseudonyme de Bar Hebraeus, est le dernier et le plus grand des historiens de langue syriaque, auteur d'une multitude d'œuvres de semi-vulgarisation. Il est surtout connu pour une Chronographie qui participe à l'esprit interconfessionnel de l'État mongol et repose sur des sources syriaques, arabes, et, pour une petite part, persanes ; cette « Chronographie » est cependant une histoire du monde musulman, Turquie comprise, vu de Mésopotamie ; elle se double d'une chronique plus proprement ecclésiastique de l'histoire de l'Église monophysite, l'auteur ayant été maphrien, c'est-à-dire chef de la section orientale de cette Église. Bar Hebraeus a en outre composé lui-même un abrégé arabe de sa Chronographie, plus connu mais de moindre utilité. La Chronographie, traduite en latin dès le xviiie siècle, est accessible aujourd'hui dans une bonne traduction anglaise, qui est due à E. W. Budge (1932).

—  Claude CAHEN

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Claude CAHEN, « BAR HEBRAEUS IBN AL-‘IBRĪ dit (1225-1286) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bar-hebraeus-ibn-al-ibri-dit-1225-1286/