BAHRĀM TCHŪBĪN, roi de Perse (590-591)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Originaire de Raï, Bahrām Čūbīn (Tchūbīn) était le fils de Bahrām Gošnasp, de la grande famille des Mihrān qui prétendait descendre des Arsacides. Militaire brillant, très populaire parmi ses troupes, ambitieux et plein d'orgueil, Bahrām Čūbīn avait combattu heureusement les peuples qui menaçaient les frontières du nord et de l'est et battu les Turcs. Chargé ensuite du commandement suprême dans la guerre contre les Byzantins, il avait alors été défait. Destitué de façon outrageante par Hormazd, Bahrām Čūbīn, sûr de son armée, s'insurge. La rébellion se fait jour de toutes parts. Le roi est fait prisonnier par les rebelles, puis tué ; son fils Khosrow II est installé à sa place sur le trône. Mais Bahrām, s'appuyant sur les prétentions de sa race, aspire lui-même à la couronne et continue la lutte. Face aux troupes supérieures de Bahrām, Khosrow prend la fuite et Bahrām s'installe en triomphateur dans la capitale. Le règne éphémère de Bahrām Čūbīn est marqué par une série de troubles et de luttes, le clergé et la noblesse refusant de reconnaître un usurpateur. D'autre part, Khosrow II, qui s'était mis sous la protection de l'empereur Maurice, obtient de ce dernier une assistance militaire. Une armée composée de Perses et de Romains vient assiéger Bahrām Čūbīn qui est battu, après de rudes combats, près de Ganzak en Azerbaïdjan. Ayant réussi toutefois à s'enfuir vers Balkh, Bahrām sera tué peu de temps après, sans doute à l'instigation de Khosrow.

La vie aventureuse de Bahrām Čūbīn a laissé une forte impression sur l'esprit des Iraniens ; elle a donné matière à un roman populaire pehlevi dont les détails nous sont connus par des chroniqueurs arabes et persans.

—  Michèle ÉPINETTE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michèle ÉPINETTE, « BAHRĀM TCHŪBĪN, roi de Perse (590-591) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bahram-tchubin/