ATLAS, mythologie

Fils du Titan Japet et de l'océanide Clyméné, frère de Prométhée. Chez Homère, Atlas apparaît comme un être d'origine marine, chargé de maintenir les piliers séparant le ciel et la terre et qui, pensait-on, reposaient au fond de la mer, juste au-delà de l'horizon, dans la direction de l'ouest. Plus tard, le nom d'Atlas fut attribué à une chaîne de montagnes du nord-ouest de l'Afrique.

Atlas

Atlas

photographie

Atlas Farnèse. Copie romaine d'un original d'époque hellénistique. IIe siècle après J.-C. Marbre. Hauteur : 191 cm, diamètre du globe : 65 cm. Musée archéologique, Naples, Italie. 

Crédits : PerseoMedusa/ Shutterstock

Afficher

Selon Hésiode, Atlas était l'un des Titans et avait participé à la lutte contre Zeus. En châtiment, il fut condamné à soutenir la voûte du ciel. Dans les œuvres d'art, il est représenté portant le ciel ou le globe céleste sur ses épaules. Un des plus beaux et des derniers lieder de Schubert sera consacré au poème de Heine sur Atlas.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ATLAS, mythologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/atlas-mythologie/