ASCHARITE ou SZAIBÉLYITE

Minéral de formule chimique MgHBO3, l'ascharite est un borate anhydre issu de l'acide orthoborique. Son nom provient de la localité géographique d'Ascharie, en Saxe. Encore parfois dénommée szaibélyite, l'ascharite est composée de 47,9 p. 100 de MgO, de 41,4 p. 100 de B2O3, de 10,7 p. 100 de H2O, et parfois d'un peu de fluor et de manganèse.

Par ses propriétés cristallochimiques, l'ascharite, comme la plupart des borates, est plus proche des silicates que des autres oxysels. Ce minéral cristallise dans le système orthorhombique et se présente parfois sous forme de masses compactes de fibres parallèles de couleur blanc opaque. Il se rencontre plus communément en masses friables de teinte blanche rappelant la craie, mais tachant les doigts.

L'ascharite fond au chalumeau, à haute température, pour donner de l'émail, et la présence de bore colore fortement la flamme en vert. Elle n'est soluble ni dans l'eau ni dans les acides (ou très difficilement). Le bore est un élément mobile dans les solutions aqueuses contenant du chlore, des ions OH et surtout du fluor, pour lequel il a une très grande affinité chimique.

Ce minéral est le plus souvent un produit secondaire dans les gisements sédimentaires de borates. Il se forme dans des régions à climat sec et chaud par transformation naturelle d'autres composés hydratés de l'acide borique. Il peut s'accumuler dans des vides de dissolution et dans des argiles. On connaît également de l'ascharite d'origine pyrométasomatique, associée, dans des calcaires ou dolomies, à de la serpentine, de la magnétite et d'autres minéraux. Enfin, l'ascharite s'altère en colémanite, inyoïte et hydroboracite.

Les principaux gisements sont ceux d'Aschersleben et de Neustassfurt en Saxe, de Retbanea en Roumanie, de Hungary dans le Nevada.

L'ascharite présente un intérêt industriel lorsqu'elle se rencontre en concentrations importantes avec d'autres borates. Elle est utilisée dans la fabrication d'acide borique, d'émail, de soudure, de verres spéciaux, d'engrais, etc. Les carbures de bore et les borures de tungstène, de titane, de tantale sont utilisés pour leur grande dureté et, pour ces derniers, pour leur infusibilité.

—  Yannick LOZAC'H

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Yannick LOZAC'H, « ASCHARITE ou SZAIBÉLYITE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascharite-szaibelyite/