RIBEIRO AQUILINO (1885-1963)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'une des figures littéraires les plus marquantes du xxe siècle portugais et sans doute l'un des plus grands écrivains du Portugal, tel est Aquilino Ribeiro. Sa terre natale, ses affections, les péripéties qui formèrent la trame de sa vie marquèrent profondément son œuvre.

Né en 1885 à Carregal da Tabosa, près de Sernancelhe, de Mariana do Rosario Gomes et de Joaquim Francisco Ribeiro, curé du village, Aquilino passe son enfance dans les montagnes rudes et granitiques de la Beira Alta. En 1895 la famille s'installe à Soutosa, non loin de Moimenta da Beira. Cette maison sera un havre, une cachette, une retraite tout au long de la vie de l'écrivain. Il commence ses études dans l'austère collège de Nossa Senhora da Lapa puis à Lamego. Il étudie la philosophie à Viseu en 1902 et à la fin de l'année entre au séminaire de Beja, mais il ne supporte pas ce genre de vie et revient à Soutosa en 1904 sans terminer son année.

En 1906 il vient s'installer à Lisbonne et commence à écrire. Aquilino Ribeiro a déjà fait preuve de son esprit d'indépendance et de son individualisme. Toute sa vie il s'opposera à l'hypocrisie d'une morale étroite, mais aussi aux régimes qui la confortent et rognent les libertés tout en confinant l'homme dans la misère. Or, en 1907, le Portugal connaît une période d'agitation politique ; les mouvements d'opposition à la monarchie se font plus violents. La république sera proclamée en 1910. Aquilino Ribeiro va se trouver mêlé à une tentative d'attentat. Il est arrêté et incarcéré mais réussit à s'évader et prend le chemin de la France. Son activité d'opposant à la monarchie d'abord, puis au régime militaire, l'obligera par trois fois à fuir son pays.

À Paris il fréquente la Sorbonne, connaît écrivains et artistes. Il rencontre une jeune étudiante allemande, Greta Tiedeman, qu'il épouse en 1913. Il publie son premier livre, un recueil de contes, Jardim das tormentas. Lorsque la guerre éclate en 1914, il retourne au Portugal. Il enseigne au lycée Cam oens, à Lisbonne, puis entre à la Bibliothèque nationale. En 1918 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, maître assistante de portugais à l'université de Rennes-II-Haute-Bretagne

Classification

Pour citer l’article

Françoise MASSA, « RIBEIRO AQUILINO - (1885-1963) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquilino-ribeiro/