AQUARIUS (K. Mendonça Filho)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Kleber Mendonça Filho est né en 1968 à Recife, où il a passé son enfance, avant de connaître une adolescence londonienne. Il continue de vivre dans cette ville du Nordeste brésilien, marquée comme toutes les grandes cités du pays par une tradition sociale et culturelle très spécifique. Il est d'abord journaliste pour de grands quotidiens, le Jornal do Commercio et la Folha de São Paulo, et notamment critique de cinéma. Dans les années 1990, il réalise des documentaires vidéo et des courts-métrages expérimentaux. Recife, la « Venise brésilienne », est déjà son principal personnage avec son passé esclavagiste et colonial, ses obsessions sécuritaires, ses plages magnifiques et ses tensions sociales. En 2012, son premier long-métrage de fiction, Les Bruits de Recife, lui vaut une réputation internationale. Primé dans de nombreux festivals, proposé par le Brésil pour l'oscar en 2014, le film, centré, comme Aquarius (2016), sur un immeuble de la ville, est admiré partout, notamment pour ce que beaucoup appellent l'« hyperréalisme » de Mendonça. En France, l'accueil critique est unanime : on salue la cohérence de son travail, entre audace formelle et rigueur dans le portrait d'un univers social. Son utilisation de la bande-son comme élément décisif de la narration, soulignée par le titre, se retrouvera dans le film suivant.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

René MARX, « AQUARIUS (K. Mendonça Filho) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquarius/