APPARITION DE L'INDUSTRIE DU FER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les premières traces de l'industrie du fer sont attestées vers 1700 à 1500 avant J.-C. dans le sud du Caucase. À cette époque, les forgerons chalybes faisaient chauffer un mélange de minerai de fer et de charbon de bois dans un simple trou. Chez les Hittites, ce procédé primitif évolue vers le bas foyer, sorte de four semi-enterré dans lequel la combustion est activée par l'air insufflé au moyen d'un soufflet manuel. La température est portée vers 1 000 à 1 200 0C et on obtient ainsi, par réduction, c'est-à-dire par élimination de l'oxygène du minerai, une masse pâteuse de quelques kilogrammes qui est martelée, pour éliminer les scories, puis forgée.

Partie du Caucase, l'industrie du fer atteint la Chine aux alentours de 500 avant J.-C. Vers l'Ouest, elle emprunte deux voies distinctes : par la mer, elle gagne la Grèce (1100 av. J.-C.) puis les côtes occidentales de la Méditerranée ; par la terre, en suivant la vallée du Danube (900 av. J.-C.), elle atteint la Gaule vers 500 avant J.-C.

—  Nicole CHÉZEAU

Écrit par :

  • : maître de conférences à la faculté des sciences et techniques, université de Haute-Alsace

Classification

Pour citer l’article

Nicole CHÉZEAU, « APPARITION DE L'INDUSTRIE DU FER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/apparition-de-l-industrie-du-fer/