MUÑOZ MOLINA ANTONIO (1956- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 10 janvier 1956 à Úbeda (Jaén, Espagne), Antonio Muñoz Molina, auteur d’une œuvre considérable, se présente tout à la fois comme un chroniqueur attentif à son époque et un passionné de culture. Ses textes sont riches de multiples références littéraires, picturales et cinématographiques. Dans ses romans comme dans ses nouvelles et ses articles, il ne cesse de célébrer la littérature en convoquant les écrivains qu'il admire, notamment Proust, Poe, Borges, Onetti, Cervantès ou encore Baudelaire. Ses premiers articles publiés dans le Diario de Granada, dès 1982, sont rassemblés en 1984 sous le titre El Robinson urbano, puis en 1985 dans Diario del Nautilus. Si Antonio Muñoz Molina n'hésite pas à recourir aux jeux complexes de l'écriture et en appelle à des genres aussi variés que le roman historique, le roman policier ou le fantastique, c’est pour inviter le lecteur à porter un regard lucide aussi bien sur l'Espagne de la guerre civile et du franquisme que sur le monde contemporain.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, agrégée, maître de conférences à l'université de Paris-Sorbonne

Classification


Autres références

«  MUÑOZ MOLINA ANTONIO (1956- )  » est également traité dans :

PLEINE LUNE (A. Muñoz Molina)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 274 mots

Parmi les écrivains de sa génération, Antonio Muñoz Molina, né en 1956 à Úbeda (Jaén), a obtenu une notoriété particulière avec la publication de Beatus ille (1986) et surtout de El jinete polaco (Le Cavalier polonais, 1991), qui reçut, en Espagne, le prix Planeta et le prix national de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pleine-lune/#i_70141

SÉFARADE (A. Muñoz Molina)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 985 mots
  •  • 1 média

« Une sorte d'encyclopédie de l'exil... », c'est ainsi qu'Antonio Muñoz Molina définit Séfarade (trad. P. Bataillon, Seuil, Paris, 2003). De la maladie mortelle dont on est atteint jusqu'à l'impitoyable persécution qui cherche à anéantir un être humain pour la seule raison qu'il existe, toutes les formes de l'exclusion, du dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefarade-a-munoz-molina/#i_70141

ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU, 
  • Corinne CRISTINI, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 13 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'hybridité créatrice »  : […] Au cœur des années 2000 et au début des années 2010, les lettres hispaniques semblent assumer plus que jamais une certaine forme d'hybridité créatrice, jouant sur la porosité et la variété des genres, l'instabilité et l'éclatement de l'instance narrative, et adoptant très souvent le ton du pastiche et de la parodie ; elles réaffirment et prolongent en quelque sorte des tendances propres à cette éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-la-litterature/#i_70141

Pour citer l’article

Corinne CRISTINI, « MUÑOZ MOLINA ANTONIO (1956- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-munoz-molina/