LONGUEVILLE ANNE GENEVIÈVE DE BOURBON-CONDÉ duchesse de (1619-1679)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Princesse française, né le 28 août 1619 à Vincennes, morte le 15 avril 1679 à Paris.

Fille d'Henri II de Bourbon, prince de Condé, et de Charlotte de Montmorency, Anne Geneviève de Bourbon-Condé naît au château de Vincennes, où ses parents ont été emprisonnés. Ces derniers s'étaient en effet opposés au maréchal d'Ancre, favori de Marie de Médicis, laquelle assure la régence pendant la minorité de Louis XIII. La jeune enfant reçoit une éducation très stricte au couvent des Carmélites de la rue Saint-Jacques. Ses premières années sont par ailleurs assombries par l'exécution, en 1632, du duc de Montmorency, le frère unique de sa mère. Mais ses parents font ensuite la paix avec le cardinal de Richelieu. Introduite en société en 1635, Anne Geneviève de Bourbon-Condé devient bientôt familière de l'hôtel de Rambouillet, alors grand foyer de culture où se côtoient gens de lettres et gens du monde.

En 1642, elle se marie avec Henri II d'Orléans, duc de Longueville, gouverneur de Normandie, mais ne sera jamais heureuse avec ce veuf qui a deux fois son âge.

Après la mort de Richelieu, son père est nommé à la tête du Conseil de régence pendant la minorité de Louis XIV, tandis que son frère, le futur Grand Condé, remporte la bataille de Rocroi en 1643 et qu'elle-même s'engage dans les affaires politiques. Vers 1646, la duchesse de Longueville s'éprend du duc de la Rochefoucauld, l'auteur des Maximes, qui utilise ses sentiments pour gagner de l'influence sur le Grand Condé et s'attirer ainsi des honneurs. Instigatrice de la première Fronde, la duchesse gagne son frère Armand, prince de Conti, et son époux à la cause des frondeurs, mais ne parvient à rallier le Grand Condé, dont la loyauté envers la Cour permet de venir à bout de cette première crise. La deuxième Fronde naît une fois encore largement à l'instigation de la duchesse de Longueville, qui réussit cette fois-ci à convaincre Condé puis Turenne de se rallier à la cause des rebelles.

En 1652, dernière année de cette guerre civile, le duc de Nemours accompagne la duchesse en Guyenne et l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  LONGUEVILLE ANNE GENEVIÈVE DE BOURBON-CONDÉ duchesse de (1619-1679)  » est également traité dans :

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 451 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une famille désunie »  : […] Ces révoltes des princes du sang et de la famille royale sont d'autant plus graves qu'elles s'accompagnent d'accords conclus avec l'ennemi espagnol sous forme de véritables traités, comme celui de Gaston d'Orléans en 1632, ou celui du Grand Condé en 1652-1653. La Cour traite également avec eux comme avec des puissances : en 1614, le prince de Condé, les ducs de Nevers, de Mayenne, de Bouillon et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbons/#i_24861

Pour citer l’article

« LONGUEVILLE ANNE GENEVIÈVE DE BOURBON-CONDÉ duchesse de (1619-1679) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-genevieve-de-longueville/