ALPHONSE II (1152-1196) roi d'Aragon (1164-1196)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comte de Barcelone en 1162 et roi d'Aragon en 1164 comme successeur de son père, le comte de Barcelone Raimond Bérenger IV, et de sa mère, la reine Pétronille d'Aragon. Alphonse II, dit Alphonse le Chaste, joue un rôle de premier plan des deux côtés des Pyrénées. Dès 1167, il intervient en Languedoc et en Provence, pour combattre les prétentions du comte de Toulouse sur l'héritage du comte de Provence Raimond Bérenger le Jeune, son propre neveu. Ayant mis la main sur la Provence, le roi d'Aragon la donne en garde à son frère Raimond Bérenger, puis à son autre frère Sanche, et la laisse enfin à son fils Alphonse. En Espagne, il prend une part souvent décisive à la Reconquête sur les musulmans, s'illustrant particulièrement lors de la prise de Teruel en 1171. Alphonse II fut un excellent administrateur, très populaire dans son royaume. Ce fut aussi un amateur éclairé, qui protégea les troubadours et s'essaya lui-même à la poésie.

—  Jean FAVIER

Écrit par :

  • : membre de l'Institut, directeur général des Archives de France

Classification

Pour citer l’article

Jean FAVIER, « ALPHONSE II (1152-1196) - roi d'Aragon (1164-1196) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-ii-1152-1196-roi-d-aragon-1164-1196/