HUGENBERG ALFRED (1865-1951)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un brillant mariage ouvre les plus grandes portes à ce fonctionnaire de l'État prussien. Membre actif de la Ligue pangermaniste, Alfred Hugenberg devient directeur du conseil d'administration de la firme Krupp pendant la Première Guerre mondiale. Après la défaite, il est l'un des principaux organisateurs du parti nationaliste (Deutschnational Volkspartei). Grand patron de la société de publicité A.L.A., qui détient le monopole de la publicité allemande, de la maison d'édition Scherl, de la société de cinéma U.F.A. et d'une chaîne de journaux, Hugenberg est l'un des hommes les plus puissants de la République de Weimar.

Président du parti nationaliste, il conclut un pacte d'alliance avec Hitler en juillet 1929, renforcé en 1931, et contribue avec von Papen à l'arrivée des nazis au pouvoir en 1933.

Dans le premier gouvernement Hitler, Hugenberg est ministre de l'Agriculture et du Commerce, mais il est obligé de démissionner au bout de six mois de toutes ses fonctions ; Hitler, bénéficiant du soutien direct de la grande industrie, peut désormais se passer des services de Hugenberg et du parti nationaliste, qui sera dissous comme les autres partis du Reich (à l'exception de la N.S.D.A.P.). Par la suite, et bien qu'il continue à être nominalement membre du Reichstag où il siégea de 1920 à 1945, il ne joue plus aucun rôle. Arrêté en zone britannique en octobre 1946, Hugenberg passe devant plusieurs tribunaux. Il s'en tire sans condamnation, mais meurt quelques mois après son dernier jugement.

—  André BRISSAUD

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HUGENBERG ALFRED (1865-1951)  » est également traité dans :

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 940 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Mise en place et consolidation du nouveau régime (1933-1936) »  : […] Hitler semble donc avoir pris le pouvoir légalement. Le gouvernement qu'il forme aussitôt n'est nullement composé exclusivement de nationaux-socialistes. Au contraire. Y dominent les représentants de la droite classique. Von Papen est vice-chancelier, Alfred Hugenberg dirige l'Économie et l'Agriculture, Konstantin von Neurath est ministre des Affaires étrangères, le général Werner von Blomberg, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-reich/#i_43382

U.F.A. (Universum-Film AG)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 977 mots

Voici près d'un siècle, le cinéma allemand, en retard sur ses concurrents européens, était dispersé en petites entreprises affaiblies par la guerre lorsque, sous la pression de l'état-major soucieux de mieux maîtriser les armes de la propagande, la création d'une entreprise puissante fut décidée. C'est ainsi que naît, en 1917, la U.F.A. (Universum-Film Aktiengesellschaft), avec le concours financi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universum-film-ag/#i_43382

Pour citer l’article

André BRISSAUD, « HUGENBERG ALFRED - (1865-1951) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-hugenberg/