VAN VOGT ALFRED ELTON (1912-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alfred Elton Van Vogt est né au Canada dans la Grande Prairie à l'ouest de Winnipeg (Manitoba). Il devient écrivain et journaliste en 1932, et auteur de science-fiction en 1939. À partir de cette date, et jusqu'au début des années 1950, il va publier dans la revue Astounding des nouvelles et des romans qui font de lui une des très grandes figures de l'âge d'or de la science-fiction. Il est un temps disciple d'Alfred Korzybski, théoricien du non-aristotélisme et fondateur de la sémantique générale. Sa méthode créatrice (« La complication dans le récit de science-fiction », in Futur parfait) souffrira du passage au roman dans les années 1950, où, à côté de grandes réussites, la méthode dite du fix-up (réunion en un roman de plusieurs nouvelles sur des thèmes différents) montra rapidement ses limites. De plus la dianétique de L. Ron Hubbard, à laquelle il consacre beaucoup de son énergie à partir de 1950, ralentit considérablement sa production.

Déferlement cosmique, génie visionnaire, imagination illimitée : la force de frappe d'Alfred Elton Van Vogt s'impose à son lecteur en quelques lignes. Nul n'a mieux évoqué la vigueur élémentaire du monstre qui rôde, la folle espérance de l'enfant qui désire, la passion sans frein du surhomme à l'état naissant. Son héros est à l'écoute d'un monde chaotique, pénétré de son mystère, incertain de clarifier tout ce qui est obscur autour de lui. Accusé, pourchassé, manipulé par des forces énigmatiques, rongé par le doute, il sacrifie son identité, sa vie même, pour renaître plus fort et plus conscient – armé de ses pouvoirs et de sa raison, donc libre. L'humanité en proie à la folie est au bord du désastre. Elle a besoin d'un sauveur : ce sera lui.

Qui est Gilbert Gosseyn ? Lui, en tout cas, croit le savoir... jusqu'au jour où il découvre qu'on a truqué sa mémoire. C'est un véritable abîme qui s'ouvre alors sous ses pieds. Des inconnus le prennent en chasse et le tuent. Dans la vie, ses malheurs seraient terminés. Dans un roman ordinaire aussi. Mais Le Monde du non-A (1945-1948) n'est p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  VAN VOGT ALFRED ELTON (1912-2000)  » est également traité dans :

MUTANT, science-fiction

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 627 mots

Genre littéraire foisonnant, la science-fiction se caractérise avant tout par la multiplicité de ses thèmes, mais aussi par la propension à les fondre, à les opposer, à les emboîter les uns dans les autres, ce qui rend très aléatoire une définition rigoureuse de chacun d'eux. Le mutant n'échappe pas à cette règle ; s'il est utile de relever d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mutant-science-fiction/#i_87451

Pour citer l’article

Jacques GOIMARD, « VAN VOGT ALFRED ELTON - (1912-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-elton-van-vogt/