GOLDENWEISER ALEXANDER (1880-1940)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Anthropologue américain d'origine russe, élève de F. Boas, Goldenweiser commença sa carrière universitaire comme assistant à l'université Columbia et la termina comme professeur à l'université de l'Oregon et au Reed College. Il effectua plusieurs études de terrain, notamment sur les Iroquois (On Iroquois Work, 1912).

Son apport à la science anthropologique s'est déployé dans plusieurs directions : ethnographiques, avec des enquêtes de terrain ; didactiques, avec la publication du premier traité général d'anthropologie en américain (Early Civilization, 1912) et de l'ouvrage Anthropology (1937) ; théoriques enfin, avec une interprétation du totémisme et surtout une réinterprétation du diffusionnisme. Goldenweiser s'efforça, en effet, de montrer que les contacts culturels dépendent des possibilités de la culture réceptrice, et que les cadres écologiques jouent dans cette transmission un rôle de premier plan ; il esquissa la théorie de l'« involution » dans l'art et la culture en général (un thème culturel donné pouvant ainsi arriver à une impasse, se scléroser ou disparaître).

Goldenweiser, contrairement à la plupart des chercheurs, a eu le souci de ne se laisser enfermer ni dans une méthode (il a redéfini le diffusionnisme), ni dans une spécialité (ses analyses ont souvent débouché sur la psychologie et même sur la psychanalyse).

—  Jean POIRIER

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Nice, membre de l'Académie des sciences d'outre-mer

Classification

Autres références

«  GOLDENWEISER ALEXANDER (1880-1940)  » est également traité dans :

TOTEM ET TOTÉMISME

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 4 474 mots

Dans le chapitre « Tentative de définition du concept de totémisme »  : […] Dans ses articles sur le culte des animaux et des plantes, publiés en 1869, John F. McLennan, cherchant à définir le totémisme, pensait qu'il était caractérisé par la présence simultanée du fétichisme, de l'exogamie et de la filiation matrilinéaire. Mais il fallut attendre 1910 pour lire sous la plume de Frazer la totalité des faits ethnographiques rassemblés dans les quatre volumes de son ouvrag […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean POIRIER, « GOLDENWEISER ALEXANDER - (1880-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-goldenweiser/