GARDNER ALEXANDER (1821-1882)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Photographe américain, né le 17 octobre 1821 à Paisley, près de Renfrew, en Écosse, mort en 1882 à Washington.

Probablement arrivé aux États-Unis en 1856, Alexander Gardner est engagé comme portraitiste par le photographe Mathew B. Brady. Pour le compte de celui-ci, deux ans plus tard, il ouvre un studio spécialisé dans le portrait à Washington. L'affaire est si lucrative qu'elle permet de financer l'installation d'un somptueux studio à New York.

Lorsque la guerre de Sécession éclate en 1861, Brady, qui entend réaliser un grand reportage photographique sur les hostilités, fait d'Alexander Gardner l'un de ses assistants. Cependant, face au refus de son employeur de lui reconnaître la paternité de son travail, il démissionne en 1863. Il ouvre une galerie de portraits à Washington et continue son travail de photo-journaliste de guerre. President Lincoln on the Battlefield of Antietam (1862, « Le Président Lincoln sur le champ de bataille à Antietam ») et Home of a Rebel Sharpshooter, Gettysburg (1863, « Rebelle tué au combat, Gettysburg »), ainsi que ses portraits d'Abraham Lincoln, font partie des photographies marquantes de cette période de l'histoire des États-Unis. Son ouvrage en deux volumes, Gardner's Photographic Sketch Book of the Civil War (« Album de photographies de la guerre de Sécession »), qui comprend cent clichés originaux, est publié en 1866. Lorsque Brady présente une demande au Congrès pour céder son reportage à l'État, Gardner le concurrence, affirmant que l'idée de procurer à la nation des archives photographiques du conflit lui a été usurpée par Brady. Le Congrès se portera acquéreur des deux fonds.

Alexander Gardner est également célèbre pour ses photographies de l'Ouest américain. En 1867, il devient le photographe officiel de la compagnie des chemins de fer Union Pacific Railroad. Travaillant tout d'abord dans le Kansas, il photographie la construction de la voie ferrée et les nouvelles colonies s'implantant aux alentours. Il réalise une intéressante documentation photographique sur les Indiens des plaines. De retour à Washington, il se détourne peu à peu de son métier et se consacre à la philanthropie pour le reste de sa vie.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GARDNER ALEXANDER - (1821-1882) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-gardner/