BRAGLIA ALBERTO (1883-1954)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Triple médaillé d'or olympique (1908, 1912), Alberto Braglia fut le fleuron de l'école italienne de gymnastique qui domina les compétitions durant le premier quart du xxe siècle.

Alberto Braglia est né le 23 mars 1883 à Campogalliano (Émilie-Romagne) dans une famille de condition modeste. Très jeune, il est contraint de travailler pour gagner sa vie et exerce la profession de mitron. Enfant, il forge sa musculature en s'entraînant seul dans une grange puis, adolescent, il se rend fréquemment au gymnase de sa ville natale pour parfaire sa condition physique et se montre excellent à tous les agrès. Le jeune homme se voit retenu par la Fédération italienne de gymnastique pour les « Jeux intercalaires » d'Athènes, en 1906, où il se classe deuxième du concours général, derrière le Français Pierre Payssé. Il est sélectionné pour participer aux jeux Olympiques de Londres, en 1908, où il remporte la médaille d'or du concours général (quatre agrès), totalisant 317 points ; il s'impose devant le Britannique Walter Tysal (312 points), qui avait les faveurs du public et semblait le favori, et le Français Louis Ségura (297 points).

Alberto Braglia imagine que le succès olympique peut lui procurer la fortune, et il délaisse son fournil pour monter un spectacle lors duquel il propose un numéro d'« homme-torpille ». Ce changement d'orientation professionnelle ne lui apporte en fait que des désagréments : il se casse l'épaule et plusieurs côtes ; la Fédération italienne le déclare « professionnel », ce qui lui ferme les portes des jeux Olympiques. En outre, la mort de son fils âgé de quatre ans le plonge dans la dépression. Néanmoins, il retrouve son statut « amateur » peu avant les Jeux de Stockholm, en 1912, ce qui lui permet de participer de nouveau aux compétitions olympiques. En Suède – pays où la gymnastique est alors l'un des sports rois –, il provoque l'admiration du public comme des juges par ses prestations, à la barre fixe et au cheval-d'arçons notamment, et son duel avec [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BRAGLIA ALBERTO - (1883-1954) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-braglia/