ABARIS (-VIe s.?)

Philosophe et mage mi-historique, mi-fabuleux (peut-être du ~ VIe siècle). Les témoignages dont on dispose à son sujet le font vivre tantôt au ~ VIIe, tantôt au ~ VIe, voire au ~ Ve siècle ; en fait, il semble qu'Abaris, comme Aristéas et Épiménidès, ait été un des chefs de file de la réaction religieuse et mystique qui se produit au ~ VIe siècle contre l'essor du rationalisme. Selon la légende, Abaris serait issu du peuple mythique des Hyperboréens et aurait été prêtre d'Apollon. Il aurait, porté par une flèche d'Apollon, fait le tour de la Terre. On lui attribue aussi le pouvoir de combattre les maladies par ses incantations (Platon, Charmidès, 158 b). Il aurait notamment guéri les Lacédémoniens de la peste. On cite de lui des oracles et des formules magiques, ainsi qu'un poème sur Apollon chez les Hyperboréens. Abaris a été associé par les néo-platoniciens au culte de Pythagore et est même considéré par certains comme un précurseur du maître.

—  Michel GAREL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures de grec, licencié en langue et littérature hébraïques, collaborateur à l'Institut de recherche et d'histoire des textes, C.N.R.S.

Classification

Pour citer l’article

Michel GAREL, « ABARIS (-VIe s.?) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abaris/