199546e Championnat du monde de formule 1

Attribution des points lors des grands prix

10, 6, 4, 3, 2 et 1 (tous les résultats sont retenus)

Classement finalPilotes

1. Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault), 102 points 2. Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault), 69 points 3. David Coulthard (Grande-Bretagne, Williams-Renault), 49 points

Constructeurs

1. Benetton-Renault, 137 points 2. Williams-Renault, 112 points 3. Ferrari, 73 points

Les vainqueurs des grands prixGrand Prix du Brésil

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix d'Argentine

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix de Saint-Marin

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix d'Espagne

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix de Monaco

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix du Canada

Jean Alesi (France, Ferrari)

Grand Prix de France

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix de Grande-Bretagne

Johnny Herbert (Grande-Bretagne, Benetton-Renault)

Grand Prix d'Allemagne

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix de Hongrie

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix de Belgique

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix d'Italie

Johnny Herbert (Grande-Bretagne, Benetton-Renault)

Grand Prix du Portugal

David Coulthard (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Grand Prix d'Europe

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix du Pacifique

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix du Japon

Michael Schumacher (Allemagne, Benetton-Renault)

Grand Prix d'Australie

Damon Hill (Grande-Bretagne, Williams-Renault)

Temps forts

Benetton s'est associé avec Renault. Le motoriste français, déjà engagé avec Williams, équipe donc les deux écuries de pointe de la formule 1. Une seule course va échapper à Renault, le Grand Prix du Canada, remporté le 11 juin à Montréal par le Français Jean Alesi (Ferrari). Malgré quatre victoires, le Britannique Damon Hill ne sera jamais en mesure de menacer réellement l'Allemand Michael Schumacher pour la couronne mondiale. À l'issue du Grand Prix du Pacifique, qu'il remporte brillamment le 22 octobre à Aida (Japon), Michael Schumacher, vainqueur de neuf grands prix, s'octroie mathématiquement le titre mondial, alors que deux courses doivent encore se dérouler.

Nanti de deux titres mondiaux, Michael Schumacher donne une nouvelle orientation à sa carrière : il quitte Benetton et Flavio Briatore, et s'engage avec la Scuderia Ferrari, comme le souhaitait le directeur de l'écurie, le Français Jean Todt.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « 1995 - 46e Championnat du monde de formule 1 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1995-46e-championnat-du-monde-de-formule-1/