197223e Championnat du monde de formule 1

Attribution des points lors des grands prix

9, 6, 4, 3, 2 et 1 aux six premiers (les cinq meilleurs résultats des six premières courses puis les cinq meilleurs résultats des six courses suivantes sont retenus)

Classement finalPilotes

1. Emerson Fittipaldi (Brésil, Lotus-Ford), 61 points 2. Jackie Stewart (Grande-Bretagne, Tyrrell-Ford), 53 points 3. Dennis Hulme (Nouvelle-Zélande, McLaren-Ford), 39 points

Constructeurs

1. Lotus-Ford, 61 points 2. Tyrrell-Ford, 51 points 3. McLaren-Ford, 47 points

Les vainqueurs des grands prixGrand Prix d'Argentine

Jackie Stewart (Grande-Bretagne, Tyrrell-Ford)

Grand Prix d'Afrique du Sud

Dennis Hulme (Nouvelle-Zélande, McLaren-Ford)

Grand Prix d'Espagne

Emerson Fittipaldi (Brésil, Lotus-Ford)

Grand Prix de Monaco

Jean-Pierre Beltoise (France, B.R.M.)

Grand Prix de Belgique

Emerson Fittipaldi (Brésil, Lotus-Ford)

Grand Prix de France

Jackie Stewart (Grande-Bretagne, Tyrrell-Ford)

Grand Prix de Grande-Bretagne

Emerson Fittipaldi (Brésil, Lotus-Ford)

Grand Prix d'Allemagne

Jacky Ickx (Belgique, Ferrari)

Grand Prix d'Autriche

Emerson Fittipaldi (Brésil, Lotus-Ford)

Grand Prix d'Italie

Emerson Fittipaldi (Brésil, Lotus-Ford)

Grand Prix du Canada

Jackie Stewart (Grande-Bretagne, Tyrrell-Ford)

Grand Prix des États-Unis

Jackie Stewart (Grande-Bretagne, Tyrrell-Ford)

Temps forts

Le Britannique Jackie Stewart, sur Tyrrell, fait figure de favori pour le titre mondial. De fait, il remporte la première course de la saison, le Grand Prix d'Argentine, le 23 janvier à Buenos Aires. Mais Lotus, dont le modèle 72, désormais fiable et performant, arbore une élégante carrosserie noire à lisérés or, les couleurs de son sponsor, le cigarettier John Player Special, présente de solides arguments : le talentueux Brésilien Emerson Fittipaldi remporte le Grand Prix d'Espagne le 1er mai à Jarama. Le 14 mai à Monaco, sur une piste détrempée, le Français Jean-Pierre Beltoise gagne de belle manière le seul grand prix de sa carrière : au volant de sa B.R.M., il devance le Belge Jacky Ickx de 38 secondes, et relègue Fittipaldi à un tour, Stewart, à deux tours.

Les deux principaux protagonistes de l'année demeurent Emerson Fittipaldi et Jackie Stewart. Le Brésilien remporte au total cinq victoires, dont le Grand Prix d'Italie le 10 septembre à Monza, à l'issue duquel il obtient le titre mondial. À vingt-cinq ans, il devient le plus jeune champion du monde de formule 1 de l'histoire. Jackie Stewart s'adjugera les deux dernières courses de l'année, mais le réveil des Tyrrell fut trop tardif.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « 1972 - 23e Championnat du monde de formule 1 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1972-23e-championnat-du-monde-de-formule-1/