Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Négativation

Nom féminin singulier

fait de rendre négatif, de devenir négatif

"NEGATIVATION" dans l'encyclopédie

HÉPATITE C

  • Écrit par 
  • STANISLAS_POLStanislasPOLprofesseur des Universités, praticien hospitalier, unité d'hépathologie, INSERM U-370, hôpital Necker
  •  • 5 421 mots
  •  • 3 médias

cinétique virale favorable étaient répondeurs prolongés ; à l'inverse, une cinétique de décroissance virale favorable (réduction de la charge virale par rapport à la virémie pré-thérapeutique de plus de 2 log copies/ml ou une négativation de la PCR) augmente les chances de succès par rapport aux chancesLire la suite

PHALLUS

  • Écrit par 
  • CLAUDE_CONTEClaudeCONTÉpsychanalyste, ancien chef de clinique à la faculté de médecine de Paris, 
  • MAURICE_OLENDERMauriceOLENDERassistant associé à l'École pratique des hautes études, (V<sup>e</sup> section, sciences religieuses), 
  • MOUSTAPHA_SAFOUANMoustaphaSAFOUANpsychanalyste
  •  • 5 741 mots

l'objet du désir. Le pénis ne devient phallus que s'il passe par une négativation ; et c'est l'organe mâle qui est pris dans ce procès, dans la mesure où, d'une façon contingente qui tranche avec les données du monde animal, la fonction pénienne et la détumescence soulignent chez l'homme le caractèreLire la suite

AROMATHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • JEAN_VALNETJeanVALNETprésident-fondateur de la Société fran-çaise de phytothérapie et d'aroma- thérapie, et du Collège de Phyto-Aromathérapie et de Médecines de terrain de langue française.
  •  • 1 632 mots
  •  • 1 média

thérapeutiques complémentaires synergiques, parfois indispensables, comme les procédés manuels, l'électrothérapie, la négativation électrique, l'acupuncture, l'oligothérapie, la cellulothérapie, etc. ; liste non limitative. De nature allopathique, la phyto-aromathérapie peut s'allier à l'homéopathieLire la suite

SYPHILIS

  • Écrit par 
  • MICHEL_POITEVINMichelPOITEVINdocteur ès sciences naturelles, ancien chef de l'unité de biologie des tréponématoses, Institut Alfred-Fournier, centre collaborateur de l'Organisation mondiale de la santé, 
  • ANDRE_SIBOULETAndréSIBOULETchef de consultation à l'hôpital Saint-Louis, ancien directeur de l'Institut Alfred-Fournier
  •  • 5 094 mots
  •  • 2 médias

 » apparaissent plus tardivement que les autres réactions (de 20 à 30 jours après le début du chancre), sauf en cas de réinfection. La négativation de ce test après traitement est un bon test de l'efficacité de la thérapeutique. En cas de réactions positives, celles-ci doivent être quantifiées et répétées, afinLire la suite