Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Consolation

Nom féminin singulier

soulagement à la douleur d'une personne
joie après une difficulté, une épreuve
personne ou chose qui réconforte
récompense en cas d'échec (lot de consolation)

"CONSOLATION" dans l'encyclopédie

SÉNÈQUE (4 av. J.-C. - 65 apr. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Ilsetraut HADOT
  •  • 4 286 mots
  •  • 1 média

, alors que, dans les lettres postérieures, il s'oppose clairement à Épicure. Mais cette thèse de l'éclectisme de Sénèque est insoutenable. Ainsi qu'on le verra, les traditions propres au genre littéraire de la consolation et les exigences pratiques de la direction spirituelle suffisent à expliquerLire la suite

BOÈCE (480-524)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 463 mots

à la théologie médiévale les définitions rigoureuses des notions de « nature », de « personne », d'« être », d'« étant » et l'idée de la possibilité d'une théologie exposée more geometrico. Enfin, sa Consolation de Philosophie, qui fait partie du trésorLire la suite

SAMUEL USQUE (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 561 mots

Historien juif originaire du Portugal, auteur d'un classique de la littérature portugaise, Consolation aux tribulations d'Israël (Consolaç ao as tribulaç oes de Israel, Ferrare, 1553). Sa biographie est mal connue : issu d'ancêtres castillans, Samuel UsqueLire la suite

L'ENVERS DE L'HISTOIRE CONTEMPORAINE, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 191 mots

Madame de la Chanterie, entre 1842 et 1844. Il passe ensuite à d'autres chantiers, mais ne perd pas de vue la suite qu'il entend donner à un récit qui aura pour titre Les Frères de la Consolation. Ainsi, dans la Préface de Splendeurs et misères des courtisanesLire la suite