TURQUIE, chronologie contemporaine

 

2003

15-22 novembre 2003
Turquie. Attentats islamistes à Istanbul.

Le 15, à Istanbul, deux attentats-suicides à la voiture piégée, revendiqués le lendemain par le réseau Al-Qaida, visent les synagogues de Neve Shalom et de Beth Israel, faisant vingt-trois morts dont six juifs. Le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, dénonce des actions dirigées « contre la stabilité et la paix dans la république de Turquie » qui entretient de bonnes relations avec les États-Un […] Lire la suite

30 juillet 2003
Turquie. Adoption de réformes limitant le rôle de l'armée.

Le Parlement adopte une série de réformes destinées à limiter l'influence des militaires dans la vie politique. La principale prévoit que le Conseil national de sécurité, qui réunit chaque mois les dirigeants civils et militaires, ne se réunira plus que tous les deux mois; son secrétaire général, qui sera désigné par le Premier ministre et non plus par l'état-major, pourra être un civil; son rôle, […] Lire la suite

9-11 mars 2003
Turquie. Nomination de Recep Tayyip Erdogan au poste de Premier ministre.

Le 9, Recep Tayyip Erdogan, chef du Parti de la justice et du développement, remporte largement l'élection législative partielle de Siirt, dans le sud-est du pays. Inéligible, en raison d'une ancienne condamnation, lors du scrutin législatif de novembre 2002 qui a porté sa formation au pouvoir, redevenu éligible à la faveur d'amendements constitutionnels adoptés par la nouvelle majorité – et à pré […] Lire la suite

— Universalis