Olivier EYQUEM

traducteur

ALDRICH ROBERT (1918-1983)

  • Écrit par 
  • Olivier EYQUEM
  •  • 1 242 mots

Robert Aldrich doit beaucoup à la critique française, qui sut très tôt déceler l'originalité de son talent. Dès 1955, les futurs meneurs de la Nouvelle Vague firent de Kiss Me Deadly (En quatrième vitesse) un de leurs films de chevet. L'œuvre avait, en effet, tout pour séduire : un mélange détonant de violence crue et de poésie ; une liberté formelle surpren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-aldrich/#i_0

CLÉMENT RENÉ (1913-1996)

  • Écrit par 
  • Olivier EYQUEM
  •  • 1 177 mots

À l'origine de la carrière du cinéaste français René Clément, il y a, clairement, un tempérament de bâtisseur, animé par le désir d'acquérir tous les savoirs utiles au plein exercice de ses facultés créatrices. Fils d'architecte, né à Bordeaux en 1913, le jeune René Clément entre aux Beaux-Arts pour suivre la voie de son père. C'est à cette époque qu'il réalise son premier film, le dessin animé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-clement/#i_0