Louis MARIN

professeur d'Université, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

ART (Le discours sur l'art) - Sémiologie de l'art

  • Écrit par 
  • Louis MARIN
  •  • 3 575 mots

Une sémiologie de l'art engage son existence et la nature de ses fondements dans sa prétention à la scientificité : dans la mesure où elle est langage de quelque chose (du visible) qui n'est peut-être pas langage, ou, en tout cas, qui l'est autrement ; dans la mesure aussi où elle est langage sur ce qui doit nécessa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-semiologie-de-l-art/#i_0

CORPS - Corps et langage

  • Écrit par 
  • Louis MARIN
  •  • 5 704 mots

Si la sémiologie est la science des signes, la sémiologie du corps se définira comme la région de cette science dont l'objet est le corps comme signe. Comment le corps humain peut-il être signe ou ensemble de signes ? Comment peut-il signifier ? Quel peut être son type propre de si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-corps-et-langage/#i_0

RÉCIT

  • Écrit par 
  • Jean VERRIER, 
  • Louis MARIN
  •  • 8 904 mots

Au cours des années 1960, les études du récit vont s'orienter suivant deux directions principales. Dans le domaine littéraire, on a tenté de définir des catégories générales du récit saisies dans des textes particuliers : À la recherche du temps perdu, de Proust, ou La Modification, de Michel Butor, par exemple. Mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit/#i_0