Jean GOGUEL

ingénieur général des Mines, ancien directeur du service de la carte géologique de France

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL, 
  • Étienne WINNOCK, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 16 692 mots

L'Europe centrale et occidentale contraste avec la plupart des autres masses continentales par le compartimentage de son relief et du tracé de son littoral, compartimentage qui traduit celui de sa structure géologique et explique sans doute certains aspects de son développement historique. On peut cependant, malgré les irrégularités de leurs tracés, distinguer de grandes zones, correspondant aux p […] Lire la suite

GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL
  •  • 3 412 mots

Le mot « géodynamique » est apparu à l'aube du xxe siècle (É. Hang, 1908 ? A.E.H. Love, 1911 ?) sans que sa naissance ait été accompagnée d'une définition qui en précise clairement les limites. Par rapport à l'expression antérieure « géologie dynamique », dont il apparaît comme une contraction, l'étymologie suggère un élargissement du sens, puisqu'il […] Lire la suite

GRAVIMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL
  •  • 6 129 mots

Lagravimétrie a pour objet la mesure de l'intensité de la pesanteur en un point donné, et elle exploite les résultats de cette mesure, effectuée en un grand nombre de stations. L'intensité de la pesanteur étant directement liée à l'attraction subie par l'instrument de la part des différentes parties du globe terrestre, compte tenu de la force centrifuge due à la rotation, la gravimétrie apporte un […] Lire la suite

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Bernard JAULIN, 
  • Bernard VICTORRI, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Raymond BOUDON, 
  • Sylvanie GUINAND
  •  • 24 464 mots

Le langage de la philosophie aiderait peu à éclairer l'origine de la notion de modèle, qui a reçu un emploi très large dans la méthodologie des sciences. Cette origine est technologique : le modèle est d'abord la « maquette », l'objet réduit et maniable qui reproduit en lui, sous une forme simplifiée, « miniaturisée », les propriétés d'un objet de grande […] Lire la suite