BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

GUILLAUME CHARLES ÉDOUARD (1861-1938)

Né à Fleurier, dans le Jura suisse, le 15 février 1861, Charles Édouard Guillaume était le petit-fils d'un Français émigré à Londres pendant la Révolution ; son père était ensuite venu s'installer en Suisse. C'est à l'École polytechnique de Zurich que Guillaume obtint son doctorat. Après avoir été durant quelques mois officier artilleur, il rejoignit, en 1883, le Bureau international des poids et mesures à Sèvres, dans la banlieue parisienne, et y fit toute sa carrière. Responsable de l'étalonnage précis des thermomètres, il découvrit par hasard que le coefficient d'expansion des alliages de nickel et de fer est particulièrement petit. Une recherche systématique lui permit alors de découvrir l'Invar, alliage contenant 36  p. 100 de nickel, de coefficient de dilatation thermique quasi nul. L'intérêt de ce nouveau matériau fut rapidement reconnu et son utilisation dans les instruments de précision est maintenant très fréquente. Il découvrit aussi l'Élinvar et la platinite, autres alliages dont le coefficient thermoélastique – appelé module de Young – est quasi nul. Ses travaux lui valurent le prix Nobel de physique en 1920.

Marié en 1888 et père de trois enfants, Guillaume est mort à Sèvres le 13 mai 1938.

Bernard PIRE

Pour citer cet article

Bernard PIRE, « GUILLAUME CHARLES ÉDOUARD - (1861-1938)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-edouard-guillaume/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.