BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Musiciens du Moyen Âge

Affiner votre recherche dans « Musiciens du Moyen Âge » en sélectionnant un article.

Articles

ADAM DE LA HALLE (1235 env.-env. 1285)

Écrit par :  Paul ZUMTHOR

Fils de Henri le Bossu, bourgeois aisé d'Arras, nommé parfois lui-même Adam le Bossu (en picard, Bochu), né vers 1235, Adam de la Halle entreprit des études (peut-être à l'abbaye de Vausselles) mais revint à Arras où il épousa une certaine Maroie, que l'on considère, à tort ou à raison, comme l'inspiratrice de la plupart de ses poésies d' ...  Lire la suite
CICONIA JOHANNES (1340 env.-1411)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur et théoricien liégeois, le plus grand musicien entre Guillaume de Machaut (1300-1377) et Guillaume Dufay (1400-1474), dont l'influence, en Italie notamment, redonna vie à une production musicale déclinante. Ciconia vécut à Avignon, où, en 1350, il fut clerc et familier d'Aliénor de Comminges-Turenne, nièce du pape Clément VI ; c'était ...  Lire la suite
DU BUS GERVAIS (fin XIIIe-déb. XIVe s.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Notaire de la chancellerie royale, Gervais du Bus compose entre 1310 et 1314 le Roman de Fauvel, poème satirico-allégorique de 3 280 vers. Fauvel, nom souvent donné à un cheval, est ici une désignation emblématique : il est formé des initiales de Flatterie, Avarice, Vilenie, Variété, Envie et Lâcheté. La couleur fauve est signe d'hypocris ...  Lire la suite
HERMANN VON REICHENAU (1013-1054)

Écrit par :  James LEQUEUX

Hermann von Reichenau naît le 18 juillet 1013 à Saulgau, en Souabe, dans une famille noble : son père est le comte Wolfrad II von Altshausen Voringen. Paralysé des deux jambes dès l'enfance (d'où ses surnoms d'Hermannus Contractus ou d'Hermann der Lahme : « le Paralytique »), il étudie dès l'âge de sept ans dans la célèbre abbaye bénédictine de Re ...  Lire la suite
JACOPO DA BOLOGNA (actif mil. XIVe s.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Musicien et théoricien italien, compositeur le plus célèbre des débuts de l'ars nova dans la Péninsule, avant Landini. Son influence sur la musique florentine fut importante et durable. À en croire les nombreuses copies qui nous sont parvenues, ses œuvres furent fort prisées de son temps. Jacopo da Bologna est l'un des tout premiers polyphonistes ...  Lire la suite
JACOPONE DE TODI (1236 env.-1306)

Écrit par :  Marcel PACAUT

Célèbre poète d'inspiration bonaventurienne et franciscaine, auteur de Laudes qui glorifient avec émotion et ardeur la pauvreté, Jacopone de' Benedetti, né à Todi en Ombrie, fut marquée par un traumatisme en 1268 (probablement la mort brutale de sa femme, écrasée, dit-on, par un plancher qui s'effondra au cours d'un bal), épreuve qui le c ...  Lire la suite
JOHANNES DE MURIS ou JEAN DES MURS (1290/1295 env.-apr.1344)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Mathématicien, astronome, musicien, théoricien de la musique, Johannes de Muris (Jean des Murs) est l'un des fondateurs de l'Ars nova. Son influence fut grande dans les universités des xive et xve siècles où, bien souvent, l'on commentait sa Musica speculativa, devenue, avec celle de Boèce, ...  Lire la suite
LANDINO ou LANDINI FRANCESCO (1330 env.-1397)

Écrit par :  Edith WEBER

Célèbre musicien et poète de l'ars nova florentine (Trecento), Francesco Landino, surnommé Magister Franciscus Caecus, Francesco Cieco ou Cecco (l'« Aveugle »), ou encore il Cieco degli organi, est né à Fiesole. Sa date de naissance se situerait entre 1325 et 1335 environ. Son père, Jacopo del Casentino, était peintre, et le jeune Francesco, avant ...  Lire la suite
LÉONIN maître, lat. magister LEO ou LEONINUS (2e moitié XIIe s.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Le premier musicien connu de l'école de Notre-Dame de Paris (Ars antiqua) à l'époque de l'organum à vocalises (ou organum fleuri). On ignore tout de sa vie et même de ses fonctions précises ; c'est un théoricien anglais, appelé Anonyme IV (Coussemaker, Scriptorum de musica medii aevi, 4 vol.) qui, vers 1275 — so ...  Lire la suite
MACHAUT GUILLAUME DE (1300 env.-1377)

Écrit par :  Roger BLANCHARD

Guillaume de Machaut, musicien-poète, chanoine de Reims, mêlé intimement à la vie des plus grands personnages de son temps, fut à la fois le dernier des trouvères et l'un des principaux promoteurs de l'art nouveau, l'« Ars nova », codifié par Philippe de Vitry, où il se révéla plus souple et plus varié. La messe de Machaut n'est point seulement un ...  Lire la suite
MACHAUT GUILLAUME DE (1300 env.-1377) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Guillaume de Machaut (Machau, Machault ; Guillelmus de Machaudio) naît en Champagne, probablement entre 1300 et 1302. On ne sait rien de sa jeunesse ni de ses études si ce n'est qu'il reçoit les ordres mineurs assez jeune et qu'il étudie la théologie. Guillaume de Machaut entre au service de Jean de Luxembourg, roi de Bohême, qu'il accompagne jusq ...  Lire la suite
MÉNESTRANDISE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Terme d'ancien français qui désignait la profession de musicien (xive-xve s.) et qui resta en usage jusqu'aux xviie et xviiie siècles pour désigner la corporation des ménestrels (appelés encore ménestriers ou ménétriers) fondée à Paris en 1321. La ménestrandise (ou mén ...  Lire la suite
MÉNESTREL

Écrit par :  Daniel POIRION

Si l'âge romantique s'est fait une idée flatteuse de ce musicien errant, l'opinion des contemporains était plus réservée. Le ménestrel ou « ménestrier » était parfois un vaurien, comme tous ces amuseurs venus d'on ne sait où. Mais le statut des ménestrels s'est peu à peu précisé, les distinguant à la fois des simples jongleurs, plutôt mimes ou act ...  Lire la suite
PÉROTIN (XIIe-XIIIe s.)

Écrit par :  Roger BLANCHARD

Pérotin est un compositeur français du Moyen Âge dont le nom reste attaché à l'essor de la polyphonie et de l'école parisienne dite école de Notre-Dame. C'est, en effet, alors que s'édifiait la cathédrale et que l'Université de Paris rayonnait dans tout le monde occidental, que les musiciens parisiens firent de leur cité un foyer artistique de ren ...  Lire la suite
PHILIPPE DE VITRY (1291-1361)

Écrit par :  Universalis

Théoricien de la musique, poète et compositeur, le Français Philippe de Vitry naît le 31 octobre 1291, peut-être dans une localité nommée Vitry, en Champagne, peut-être à Paris. Il étudie à la Sorbonne et est ordonné diacre à un très jeune âge. Son premier emploi connu est la charge de notaire de Charles IV le Bel, qu'il obtient en 1329. Il devien ...  Lire la suite
PIERRE DE LA CROIX (2e moitié XIIIe s.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Théoricien et musicien français de la seconde moitié du xiiie siècle, originaire d'Amiens, Pierre de la Croix (Petrus de Cruce) peut être identifié à Pierre de Picardie dont le traité fut reproduit par le dominicain, professeur de musique à la Sorbonne au temps de Saint Louis, Jérôme de Moravie, sous le titre Musica mensura ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média