BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Médicaments en neurologie

Affiner votre recherche dans « Médicaments en neurologie » en sélectionnant un article.

Articles

ANTIPARKINSONIENS

Écrit par :  Marie-Christine STÉRIN

Substances chimiques utilisées dans le traitement symptomatique de la maladie de Parkinson. Leur but est de réduire l'intensité des trois signes principaux de cette maladie du système nerveux : l'akinésie, l'hypertonie et le tremblement, et, accessoirement, des signes mineurs qui évoquent une hyperactivité du système cholinergique. On a donc utili ...  Lire la suite
BARBITURIQUES

Écrit par :  A. M. HAZEBROUCQ

Composés organiques dérivant de la malonylurée improprement appelée acide barbiturique en raison de la forme de ses cristaux « semblables à une lyre » (barbitos), les barbituriques constituent un groupe homogène tant sur le plan chimique que sur le plan pharmacologique. Leur action dépressive sur le système nerveux central en fait essenti ...  Lire la suite
NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

Écrit par :  Jean-Marc GOAILLARD, Michel HAMON, André NIEOULLON, Henri SCHMITT

Dans le chapitre NeuropharmacologieLa neuropharmacologie constitue le chapitre de la pharmacologie qui concerne l'action des drogues, ou substances pharmacologiques, sur les nerfs et le système nerveux central. Il est d'usage de la séparer de la psychopharmacologie, discipline née de la rencontre de la psychologie, de la psychiatrie et de la pharmacologie, et qui s'intéresse aux ef ...  Lire la suite

STRYCHNINE

Écrit par :  Philippe COURRIÈRE

Alcaloïde de formule brute C21H22O2N2, extrait de la graine du vomiquier (Strychnos nux vomica) ou noix vomique, de la famille des loganiacées. Très toxique, la strychnine est inscrite au tableau A de la pharmacopée. On trouve le vomiquier à l'état sauvage aux Indes, au Sri Lanka et en Indochine ...  Lire la suite
VÉRONAL

Écrit par :  François CHAST

C'est, dit-on, le jour de la Sainte-Barbara que le chimiste allemand Adolf von Baeyer synthétisa, en 1864, la « malonylurée », plus tard dénommée « acide barbiturique », résultant de la condensation de l'acide malonique et de l'urée. Le chimiste aurait essayé la substance sur lui-même sans noter le moindre effet. D'autres dérivés furent donc reche ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média