BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ÉTHIOPIE, chronologie contemporaine

 

2015

24 mai 2015
Éthiopie. Victoire du pouvoir aux élections législatives.

Le Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens, coalition au pouvoir depuis 1991, remporte les élections législatives avec 500 sièges sur 547. Le Parti démocratique du peuple somali, allié du précédent, obtient 24 élus. Cinq autres partis se partagent les sièges restants.  ...

Retour en haut

 

2013

7 octobre 2013
Éthiopie. Élection de Mulatu Teshome à la présidence.

Le Parlement élit à l'unanimité Mulatu Teshome au poste – principalement honorifique – de président de la République, pour un mandat de six ans. Son prédécesseur, Girma Wolde-Giorgis, ne pouvait se représenter au terme de ses deux mandats.  ...

Retour en haut

 

2012

21 août 2012
Éthiopie. Mort du Premier ministre Meles Zenawi.

Le Premier ministre Meles Zenawi meurt dans un hôpital de Bruxelles. Il dirigeait sans partage le pays depuis 1991, après le renversement du président Mengistu Hailé Mariam. Il avait été successivement chef de l'État (1991-1995), puis chef du gouvernement (depuis 1995). Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Hailemariam Desal ...

Retour en haut

 

2011

20 juillet 2011
Afrique. Menace de famine dans la Corne de l'Afrique.

Le bureau de la Coordination des affaires humanitaires des Nations unies décrète « l'état de famine » dans deux régions du sud de la Somalie. L'exceptionnelle sécheresse qui sévit dans la Corne de l'Afrique – la plus grave depuis soixante ans – menace douze millions de personnes en Éthiopie, au Kenya et surtout en Somalie, pays en proie à la guerr ...

Retour en haut

 

2010

23 mai 2010
Éthiopie. Victoire du parti au pouvoir aux élections législatives.

Le Front révolutionnaire et démocratique des peuples éthiopiens du Premier ministre Meles Zenawi, au pouvoir depuis mai 1991, remporte une victoire écrasante aux élections législatives, avec 499 sièges sur 547 – auxquels s'ajoutent 46 sièges obtenus par des formations alliées. L'opposition du Forum pour la démocratie et la justice, qui n'a qu'un é ...

Retour en haut

 

2009

13-16 janvier 2009
Somalie – Éthiopie. Retrait des troupes éthiopiennes de Somalie.

Du 13 au 16, comme l'avait annoncé Addis-Abeba après la démission du président somalien Abdullahi Yusuf Ahmed le 29 décembre 2008, les troupes éthiopiennes quittent le territoire somalien, où elles agissaient depuis deux ans contre des factions armées islamistes. Après leur départ, les forces de la Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ...

Retour en haut

 

2000

12 décembre 2000
Éthiopie – Érythrée. Signature d'un accord de paix global.

Le président érythréen, Issayas Afeworki, et le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, signent, à Alger, en présence du secrétaire d'État américain, Madeleine Albright, et du secrétaire général de l'O.N.U., Kofi Annan, un accord de paix global qui met fin au conflit qui les opposait depuis mai 1998. Celui-ci a fait des dizaines de milliers de m ...

5-18 juin 2000
Éthiopie – Érythrée. Signature d'un accord de cessez-le-feu.

Le 5, les combats reprennent sur tous les fronts entre les troupes d'Addis-Abeba et d'Asmara, une semaine après l'annonce de la fin des hostilités. Les deux pays ont engagé en mai 1998 un conflit frontalier qui a déjà fait des dizaines de milliers de morts et un million de déplacés. Le 10, l'Érythrée annonce qu'elle accepte une proposition de l'Or ...

12-31 mai 2000
Éthiopie – Érythrée. Reprise des combats.

Le 12, après une année de trêve dans les combats, l'Éthiopie engage une nouvelle offensive sur la frontière avec l'Érythrée, à la suite de l'échec des négociations conduites par l'Organisation de l'unité africaine (O.U.A.). Le 17, au terme de son ultimatum exigeant la cessation des combats, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte à l'unanimité l ...

Retour en haut

 

1999

6-27 février 1999
Éthiopie – Érythrée. Reconquête par Addis-Abeba des territoires occupés par Asmara.

Le 6, les bombardements et les combats reprennent entre les deux pays, qui se sont déjà affrontés, en mai et juin 1998, pour la possession de territoires frontaliers, notamment dans la région de Badme. Cette escalade est le fait de l'Éthiopie qui viole le moratoire conclu en 1998 sur l'usage de l'aviation. Le 14, les affrontements s'étendent à la ...

Retour en haut

 

1998

5-14 juin 1998
Éthiopie – Érythrée. Aggravation du conflit.

Le 5, le conflit suscité par l'occupation de territoires frontaliers éthiopiens par les troupes érythréennes, en mai, change de dimension avec le bombardement de Mekele, dans le nord de l'Éthiopie, par l'aviation d'Asmara. Addis-Abeba riposte par le bombardement de l'aéroport militaire de la capitale érythréenne. Dans le même temps, les combats s' ...

12-18 mai 1998
Éthiopie – Érythrée. Conflit frontalier.

Le 12, des combats opposent les armées éthiopienne et érythréenne pour la possession d'une zone frontalière fertile, la région d'Humera, où les forces d'Asmara ont pénétré. Le 17, le secrétaire d'État américain adjoint aux Affaires africaines arrive en Éthiopie, à la demande de l'Érythrée, pour proposer une médiation. Le 18, l'Éthiopie rejette la ...

Retour en haut

 

1995

7 mai 1995
Éthiopie. Premières élections multipartites.

Les élections générales multipartites sont marquées par la victoire du Front révolutionnaire démocratique du peuple éthiopien, la coalition gouvernementale du président Meles Zenawi. L'opposition avait appelé au boycottage du scrutin.  ...

Retour en haut

 

1991

5-23 juillet 1991
Éthiopie. Réunion de tous les partis en conférence nationale.

Le 5, les délégués à la conférence nationale réunie depuis le 1er à Addis-Abeba adoptent une charte garantissant les droits de l'homme et les libertés. Ils mettent aussi en place un Conseil général qui fera fonction de Parlement jusqu'à l'organisation d'élections démocratiques prévue pour 1993. Ce Conseil, composé de quatre-vingt-sept m ...

21-29 mai 1991
Éthiopie. Prise de pouvoir par la rébellion.

Le 21, le président Menguistu quitte l'Éthiopie pour se réfugier au Zimbabwe. Le lieutenant-colonel Menguistu avait pris le pouvoir en février 1977, après avoir éliminé les autres responsables du coup d'État militaire qui avait renversé l'empereur Haïlé Sélassié, en septembre 1974. Il avait ensuite instauré un régime de type socialiste qui s'était ...

Retour en haut

 

1990

22 mai 1990
Éthiopie. Exécution des auteurs du putsch de mai 1989.

Le quotidien gouvernemental Ethiopian Herald annonce l'exécution de douze généraux, dont le commandant de l'armée de terre et le commandant de la police, accusés d'avoir participé à une tentative de coup d'État, le 16 mai 1989, contre le président Menguistu Haïlé Mariam. Deux autres généraux ont été condamnés à des peines de prison. Les o ...

Retour en haut

 

1989

16-18 mai 1989
Éthiopie. Échec d'une tentative de coup d'État.

Le 16, quelques heures après le départ du président Menguistu Haïlé Mariam pour une visite officielle en Allemagne de l'Est, un groupe d'officiers tente de prendre le pouvoir, confisqué depuis la chute de l'empereur Haïlé Selassié, en 1974, par le parti marxiste léniniste. Tandis que les loyalistes parviennent rapidement à reprendre le contrôle de ...

Retour en haut

 

1988

6 avril 1988
Éthiopie. Départ forcé d'Érythrée et du Tigré pour les organisations humanitaires

Les autorités éthiopiennes annoncent l'évacuation des organisations humanitaires installées dans les provinces du Tigré et de l'Érythrée. Cette décision intervient alors que les guérilleros du Front populaire de libération du Tigré et du Front populaire de libération de l'Érythrée ont remporté en mars d'importants succès sur les forces gouvernemen ...

3 avril 1988
Éthiopie – Somalie. Accord sur l'Ogaden

La Somalie et l'Éthiopie signent un « accord de paix » qui met fin au conflit déclenché en 1977 à propos de l'Ogaden, vaste territoire éthiopien semi-désertique, qui, essentiellement peuplé de Somalis, était revendiqué par le gouvernement somalien. L'accord prévoit le retrait des troupes à une dizaine de kilomètres de la frontière, la création d'u ...

Retour en haut

 

1987

12-19 novembre 1987
Éthiopie. Nouvelle menace de famine

Le 12, le Comité international de la Croix-Rouge (C.I.C.R.) lance un cri d'alarme mettant en garde la communauté internationale contre une nouvelle famine en Éthiopie, qui pourrait être plus grave encore que celle de 1984-1985 si des secours n'étaient pas rapidement organisés. Plus de cinq millions de personnes sont menacées dans les provinces du ...

Retour en haut

 

1985

2 décembre 1985
Éthiopie. Expulsion de Médecins sans frontières

Les autorités éthiopiennes décident d'expulser l'organisation humanitaire Médecins sans frontières, qui, depuis plusieurs semaines, dénonçait le détournement de l'aide internationale à des fins politiques et les conditions de transfert forcé des populations du nord du pays vers le sud.  ...

3-8 janvier 1985
Israël – Éthiopie. Interruption dans le rapatriement des falachas en Israël

Le 3, le gouvernement israélien confirme, au cours d'une conférence de presse, qu'un pont aérien a été organisé depuis plusieurs mois entre le Soudan et Israël pour rapatrier des milliers de juifs éthiopiens : au total, depuis 1980, de 12 000 à 13 000 falachas, soit environ la moitié des juifs éthiopiens, ont gagné l'État hébreu en passant par le ...

Retour en haut

 

1984

25 octobre 1984
Éthiopie. Mobilisation internationale contre la famine

Les États-Unis annoncent qu'ils consacreront 45 millions de dollars supplémentaires pour lutter contre la famine qui a déjà fait des milliers de victimes et menace près de six millions de personnes en Éthiopie. De son côté, la Communauté économique européenne propose une aide d'urgence de 32 millions de dollars. L'U.R.S.S. participe également à ce ...

1er-5 février 1984
France – Tchad – Éthiopie – Libye. Tournée de Claude Cheysson en Afrique

Le 1er, Claude Cheysson arrive à N'Djamena où il vient s'entretenir avec le président Hissene Habré. Il se prononce à nouveau pour un retrait parallèle des forces françaises et des forces libyennes. Le 3, le ministre français des Relations extérieures se rend à Addis-Abeba pour y rencontrer le lieutenant-colonel Mengistu, président en e ...

Retour en haut

 

1982

5-26 juillet 1982
Somalie – Éthiopie. Conflit armé entre la Somalie et l'Éthiopie

Depuis le 5, d'après Mogadiscio, des combats violents ont lieu en Somalie centrale entre des troupes éthiopiennes et somaliennes. Tandis que, le 16, l'agence Tass dément toute intervention des pays de l'Est en Somalie, cette dernière proteste officiellement, le 19, auprès de l'U.R.S.S. et lui demande de mettre un terme à toute ingérence dans les a ...

25 janvier 1982
Éthiopie. Annonce d'une nouvelle offensive éthiopienne en Érythrée

Le 25, le lieutenant-colonel Mengistu Hailé Mariam, chef de l'État éthiopien, annonce, dans un discours prononcé à Asmara, capitale de l'Érythrée, une vaste offensive militaire contre les séparatistes érythréens, en lutte depuis 1961, ainsi qu'un plan de reconstruction de la province.  ...

Retour en haut

 

1981

19 août 1981
Libye – Éthiopie – Yémen du Sud. Signature d'un traité de coopération

Les présidents Kadhafi de Libye, Mengistu d'Éthiopie et Ali Nasser Mohamed du Yémen du Sud, réunis depuis le 16 à Aden, signent le 19 un traité de coopération dans les domaines politique, économique et militaire. Selon le ministère égyptien des Affaires étrangères, Moscou, avec lequel ces trois pays ont conclu des traités d'amitié, « veut encercle ...

Retour en haut

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.