Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LAMPE ET TUBE FLUORESCENTS

Articles

  • ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE

    • Écrit par Georges ZISSIS
    • 8 154 mots
    • 12 médias
    Produites à partir de 1974, les lampes fluorescentes compactes, ou fluocompactes, sont fondées sur la technologie du tube fluorescent, dit à tort « tube à néon » (car c’est ce gaz qui était utilisé à l’origine dans ce tube, donnant alors une lumière rouge). Ce sont donc des tubes de verre remplis d’un...
  • LANTHANE ET LANTHANIDES

    • Écrit par Concepcion CASCALES, Patrick MAESTRO, Pierre-Charles PORCHER, Regino SAEZ PUCHE
    • 11 268 mots
    • 18 médias
    ...lumière du jour par conjugaison, dans des proportions précises, de trois couleurs primaires à 0,450 μm (bleu), 0,550 μm (vert) et 0,610 μm (rouge). Dans un tube fluorescent à basse pression, classique, on transforme le rayonnement U.V. émis par la vapeur du mercure en fluorescence de couleur blanchâtre...
  • LUMINESCENCE

    • Écrit par Séverine MARTRENCHARD-BARRA
    • 3 913 mots
    • 6 médias
    Enfin, dans les lampes fluocompactes, qui remplacent les lampes à incandescence, la paroi des tubes est tapissée de molécules fluorescentes, responsables de la lumière de l’ampoule. La fluorescence de ces molécules est provoquée par la lumière ultraviolette émise par le mercure gazeux contenu dans l’ampoule...
  • PHOTOMÉTRIE

    • Écrit par Michel CAGNET, Pierre FLEURY
    • 8 225 mots
    • 21 médias
    ...faire éclater et à entretenir dans un gaz convenablement choisi (vapeurs de sodium, de mercure, d'hydrogène, de xénon, etc.) une décharge électrique. Les lampes fluorescentes à basse tension sont constituées d'un tube en verre ayant une électrode à chacune de ses extrémités ; à l'intérieur du tube règne...
  • ULTRAVIOLET

    • Écrit par Jacques ROMAND, Boris VODAR
    • 4 449 mots
    • 2 médias
    – En éclairagisme, existence de tubes « fluorescents », où le rayonnement ultraviolet émis par une décharge électrique dans un gaz sert à exciter le spectre de fluorescence (visible) du dépôt recouvrant la paroi du tube. La température de couleur est plus élevée, la température réelle plus basse...