7-21 juin 1983

Nicaragua - États-Unis. Nouvelles tensions entre Washington et Managua

Le 7, le Nicaragua expulse trois diplomates américains accusés d'activités visant à la déstabilisation du gouvernement sandiniste. Washington réplique en fermant six consulats nicaraguayens et en déclarant indésirables vingt et un fonctionnaires qui y travaillaient.

Le 21, deux journalistes américains sont tués par l'explosion d'une mine sur laquelle leur voiture était passée, dans la zone frontalière entre le Honduras et le Nicaragua, région où les combats s'aggravent entre troupes gouvernementales et éléments anti-sandinistes, soutenus par les États-Unis et le Honduras.

— Universalis

Événements précédents