Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

6 octobre 2023

France. Nouvelle mise en examen de l’ancien président Nicolas Sarkozy

L’ancien président Nicolas Sarkozy est mis en examen pour « recel de subornation de témoin » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction d’escroquerie au jugement en bande organisée », et également placé sous le statut de témoin assisté pour « participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction de corruption active de personnel judiciaire étranger », dans le cadre de l’enquête sur la rétractation de l’affairiste Ziad Takieddine. En novembre 2020, la chaîne BFM-TV et le magazine Paris-Match avaient diffusé les propos de Ziad Takieddine revenant sur ses précédentes déclarations faites aux juges selon lesquelles il avait remis 5 millions d’euros d’argent libyen à Nicolas Sarkozy et ses proches en vue du financement de la campagne électorale de 2007. Nicolas Sarkozy avait été mis en examen dans cette affaire un mois plus tôt. En avril 2021, le site d’information Mediapart avait indiqué que la rétractation de Ziad Takieddine était liée « à des promesses financières venues d’intermédiaires proches des réseaux sarkozystes ». En mai 2021, le Parquet national financier (PNF) avait ouvert une information judiciaire pour « subornation de témoin ». En août, Nicolas Sarkozy a été renvoyé devant un tribunal correctionnel dans le dossier du financement libyen de sa campagne.

— Universalis

Événements précédents